mercredi 12 janvier 2011

Cantonales 2011 avec Alternative Libérale

Si vous vous interessez à la politique, vous savez que les élections cantonales sont des élections locales, de type scrutin majoritaire uninominal à deux tours.
Autrement dit, c'est un candidat face à son électorat local.

Il s'agit donc d'une bonne occasion pour vous de présenter vos idées et d'avoir un impact sur la vie locale. Comme vous le savez, les départements sont une institution issue de la Révolution Française, en charge d'un certain nombre de missions liées au social et à la vie économique.
En tant que libéral, vous avez forcément une opinion sur, d'une part, le degré de décentralisation que l'Etat devrait accepter (et donc, le repositionnement du département face aux communes, intercommunalités, pays, régions) et, d'autre part, le non fonctionnement du système social à la Française.

L'élection sera ouverte. A gauche comme à droite, les candidats seront nombreux. A droite, les "alliés" de l'UMP que sont le Parti Chrétien Démocrate, Gauche Moderne et autres commencent déjà à faire secession. A gauche, surenchère ultra interventionniste oblige, le PS se fera déborder de tous les cotés par toute sorte de candidats plus ultra étatistes les uns que les autres, entre communistes old school et Parti de Gauche néo réac.

Autrement dit, avec une candidature intelligente positionnée sur les valeurs centristes, libérales démocrates, vous avez vos chances, alors si vous souhaitez vous présenter sous les couleurs d'Alternative Libérale, prenez contact avec votre comité local ou envoyez un mail à leliberal@hotmail.fr . Pendant que le PS fera campagne sur le retour au Mitterrandisme, et que le l'UMP mettra en place son armée, les centristes libéraux démocrates, dont Alternative Libérale, poseront les questions qui nous intéressent :

- comment un département peut se retrouver à jouer les traders de subprime ou d'USD-Yen (Seine Saint Denis) et ensuite venir pleurer
- puisqu'il y a transfert de charges (fonctionnaires décentralisés), pourquoi n'y a t il pas plus de transferts de ressources ?
- pourquoi les départements peuvent gérer les murs des collèges mais pas les programmes ?
- immatriculer les solex, est ce bien serieux ?
- le préfet de département, est il redondant ou utile ?

En Ile de France, Paris n'est, par définition, pas concerné par cette éléction mais tout le reste de la région l'est.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire