dimanche 29 septembre 2013

Travail le dimanche

C'est quand même comique de voir que ceux qui passent leur temps à vilipender le conservatisme supposé des catholiques de ce pays défendent finalement la position de l'Eglise : le dimanche doit être réservé aux activités familiales ou amicales.

Ne peut-on pas trouver curieux le fait que quand certains s'appuient sur la tradition pour affirmer qu'un mariage, c'est un homme et une femme, ils soient critiqués par ceux qui, par tradition, affirment que le dimanche, c'est férié ?

Dans un pays supposément laïc où, crise économique oblige, chaque Euro compte, et où un mariage civil sur deux s'achève en divorce, quel sens le temps libre le dimanche peut-il avoir ? 

Les 35 h (ou le chômage) ont bien montré la différence qui existe entre le fait d'avoir du temps libre mais pas d'argent, ou des ressources financières pour envisager une utilisation de ce temps libre. Quand aux amis, certains s'en font au travail, qui reste, parait-il, l'un des premiers lieux de rencontre des conjoints. 

Bref, une fois de plus, une certaine gauche socialiste, mais aussi les adeptes du socialisme de droite, démontrent leur conservatisme. 

Dommage pour les salariés.

Posons nous la question : de quel droit certains s'arrogent le droit de dire aux gens comment ils doivent vivre ?


Sur le même sujet 

Sunday's closed, un post du 27 février 2011
Travail dominical ? un post du 3 juillet 2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire