mercredi 24 octobre 2012

170 jours de Normalie, pas de paradis sur terre

Déjà 5 mois que Normal 1er est à l'Elysée. Français qui avez glissé un bulletin Hollande dans l'urne, plutôt que Sarkozy ou blanc, êtes vous satisfaits ?

Sur le plan économique, il n'y a pas eu de miracle. Flamby Mollande François Normal 1er Hollande avait beau nier la crise (jusqu'au 31 Août 2012) et demander à ce que l'UE décrète le retour de la croissance, rien en s'est passé. Étonnant. Socialistes, si vous creusez la question juste une minute, ne pensez-vous pas que si le prédécesseur de Hollande avait eu la possibilité d'appuyer sur un bouton pour relancer la croissance, il l'aurait fait car ça l'aurait lui aussi arrangé ? Quand est ce qu'on commencera à écouter les libéraux qui affirment que la croissance ne se décrète pas mais ne peut provenir que de la conjonction d'un climat favorable à l'entrepreneuriat et d'une hausse de la qualité et de la quantité de travail fourni ? 

La majorité de gauche, même sur les engagements sociétaux du candidat Hollande, est une blague. On a beau, comme sur le cannabis, le droit de vote des étrangers ou le mariage des gays essayer d'activer un clivage gauche droite en accusant l'UMP de rejoindre les positions du parti de la fille à papa de Saint Cloud, la vérité c'est qu'à gauche, tous n'ont pas la même définition du "progressisme" degôche.
Ayrault s'oppose à Peillon sur la fumette, Bruno Le Roux et François Rebsamen divergent de Valls sur l'opportunité de pousser le droit de vote des étrangers (61% des français sont contre), les maires socialistes du Lamentin (Martinique), Farébersviller (Moselle) ou de Quimper (Bretagne) émettent des doutes sur le mariage des gays.

#Geonpi entrepreneurs, contribuables, familles, médecins, ouvriers floués d'ArcelorMittal Lorraine ou de PSA Peugeot Citroen, les 5 millions de chomeurs et précaires, du SDF au PDG du CAC 40, quel français n'est pas atterré par Hollande ?

Alors du coup on tombe sur un Flamby Mollande François Hollande qui devient hyperprésident (terme employé par 20 Minutes) et se met à promettre tout (comme des mutuelles pour tous) et n'importe quoi (être à moins de 30 minutes d'urgences).  «Un président qui ne veut pas être un président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien.», disait-il ? Hollande, comme Sarkozy, s'occupe des raffineries de pétrole et des banques des autres pays.

http://www.francois-tacravate.fr/
Comme il n'y a pas grand chose à attendre de  Flamby Mollande François Normal 1er Hollande, au moins on peut compter sur son apport à la rubrique people de la presse (apparemment, il se rapproche de Ségolène Royal ?) ou suivre ses (non) progrès en matière de noeuds de cravates (suivre l'excellent http://www.francois-tacravate.fr/).

Français qui pensiez que Sarkozy nous ridiculisait à travers le monde (vous n'aviez pas forcément tort), lisez simplement ce qu'on raconte de l'actuel président qui a en commun avec son prédécesseur la même taille. :
En place et lieu de changement, nous avons l'irrespect des procédures du Conseil Constitutionnel, la poursuite de l'expulsion des Roms, la mise à la poubelle du rapport Gallois, le sauvetage de PSA, la poursuite du projet de carte d'identité nationale biométrique, la non remise en cause de la Hadopi, la poursuite du cumul des mandats par les députés socialistes, bref toujours plus d'Etat et moins de libertés.


Devant l'ampleur de ce désastre, il n'y a plus qu'une seule solution : que Hollande entame une procédure de dissolution de l'Assemblée Nationale, comme le suggèrent Borloo et VGE, afin de permettre à une nouvelle majorité centriste et libérale démocrate de prendre en charge le pays en refusant le protectionnisme de Montebourg, l'ultra étatisme de Valls et l'ultra socialisme de Hollande. Une démission du Président de la République serait bienvenue, également.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire