jeudi 11 octobre 2012

Delanoé, Hidalgo, réclamez votre supposé dû !

Parisiennes, Parisiens, vous souvenez-vous de ceci ?

Certes, je me répète, et croyez moi : je préférerais ne pas avoir à le faire. Mais c'est la réalité qui s'installe et s'aggrave dans la durée. Pour la seule action sociale, pourtant plus nécessaire que jamais, ce sont désormais 1,3 milliard d'euros que l'Etat doit aux Parisiens : 218 millions d'euros manquent pour les RMI et RSA, 173 millions pour l'Aide sociale à l'enfance, et... 965 millions pour l'allocation personnalisée d'autonomie. Sur ce dernier exemple, celui de l'APA, je rappelle que la compensation versée à Paris est quatre fois inférieure à la moyenne nationale. 

C'est signé Bertrand Delanoé , le19/12/2011 et c'est officiel, les mots ont été prononcés en Conseil de Paris
Le blog du velours en parle, le Parisien également. 

Anne Hidalgo tenait le même langage, (juste par ailleurs). 



"L'Etat doit plus d'un milliard d'euros aux Parisiennes et aux Parisiens!", c'est pourtant clair, non ? 

Depuis Mai 2012, l'Etat est toujours la. La France, même si elle changé de couleur politique, reste la France. Or, que nous disent maintenant Bertrand Delanoé et Anne Hidalgo ? Lisez plutôt : "le gouvernement Ayrault n’est pas responsable de la dette de Nicolas Sarkozy et de François Fillon ». Il a estimé qu’après « s’être mal comporté » avec Paris, l’Etat était désormais déterminé à « nouer des relations financières constructives avec la mairie de Paris ». Une nouvelle donne qui sera « bénéfique pour les contribuables parisiens »", dixit Capitale Circus. Oui, vous avez bien lu : Delanoë ne veut pas présenter à Hollande la «facture» des dettes de l'Etat à Paris, dixit 20 Minutes, le Delanopolis, le Point ou la Gazette des Communes.   

Comment peut-on accepter ce cadeau, non pas de Delanoé, mais des contribuables, de 1.3 milliards d'euros au budget de l'Etat ? N'y a t-il donc que quelques rares élus parisiens, comme Jean-François Martins (Modem, Paris 14eme), pour La dette de l’Etat ne dépend pas de la couleur du gouvernement !
En plus, note du café de la bourse, la dette totale de la ville de Paris n'évolue pas dans le bon sens !

Question :  l'Etat doit-il aux Parisiens 1,3 milliard d'euros, oui ou non ? Si c'est non, le Maire de Paris a t-il menti par esprit partisan ? Si c'est oui, pourquoi ne les réclament-on pas ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire