dimanche 25 novembre 2012

Les bons et les mauvais étrangers de la gauche

C'est très curieux, la popularité de Valls, à droite comme à gauche. Car il est évident que sur au moins un de ses périmètres de responsabilité, la sécurité intérieure et les libertés publiques, on a du mal à comprendre la ligne directrice qui guide son action. Prenez la jacquerie de Notre Dame des Landes, une évidence tant les failles du projet sont nombreuses.

Manuel Valls nous dit :"Il est hors de question de laisser un kyste s'organiser, se mettre en place, de façon durable, avec la volonté de nuire avec des moyens parfois dangereux. Nous ne pouvons pas accepter qu’un projet soit entravé et encore moins par des groupes composés de squatteurs souvent étrangers qui n’ont rien à voir avec la région et le projet."
Admettons qu'il parle des étrangers au pays et non pas étrangers à la région, car, nous sommes certes des non-Bretons mais néanmoins tous contribuables français et donc de facto concernés par Notre Dame des Landes. et nous ne voulons pas payer pour un nouvel Ayraulport à Nantes, Mr Valls !
L'opposition à cet aéroport est généralisée, de EELV à la fille à papa de Saint Cloud, mais Mr Valls nous parle des "éléments étrangers".

Le projet Notre Dame des Landes est soutenu par le gouvernement mais combattu par de nombreux groupes, et des éléments étrangers viennent le perturber.
Par contre,  l'opposition au mariage dit pour tous est combattue par le gouvernement, mais ce même gouvernement ne dénonce pas les "éléments étrangers" qui viennent le perturber.

Quels éléments étrangers ? Les Femen. Ce groupe de féministes ukrainiennes a bien réussi à squatter les médias dimanche dernier, et on pourrait avoir l'impression qu'en effet, des violences innommables ont été commises par des méchants extrémistes de droite contre de braves militantes degôche. Et si une toute autre guerre s'était jouée ?
On sait que les quelques manifestantes de Femen étaient de non francophones (voir la video ci dessous) ou des étrangères que Valls n'a pas l'idée de dénoncer (voir le portrait d'Inna Shevchenko par Madame Figaro)

 

Question : pourquoi le ministre de l'intérieur, franc-maçon (source : Challenges, l'Express) et adoubé par le Bidelberg (source : Manuel Valls lui-même) fait-il une différence entre les Black Bloks et Femen ?

Celui qui veut plus de white, de blancos à Evry, est aussi contre le droit de vote donné aux étrangers, une promesse du Parti Socialiste.

Quel est le critère de sélection qui prévaut chez Valls ?

Chez Caroline Fourest, les choses sont plus claires. Il fallait, après l'ULB, et la Fête de l'Humanité, une action lui permettant de redorer son blason (voir l'analyse de Lucien Oulahbib). C'est réussi !


Fourest chahutée par des gauchistes.


Sabotage à l'ULB : des extrémistes contre... par prochoix

Ecoutez le témoignage de Fourest. Au vu de la vidéo diffusée par les Femen elles mêmes (voir plus haut), tout ceci est manifestement faux.


Caroline Fourest agressée pendant la... par BFMTV

Aucun commentaire:

Publier un commentaire