mercredi 7 novembre 2012

Congratulations, Mister President !

C’est reparti pour Four More Years !

Congratulations, Mister President !

Mais, comme disaient Aurélien Véron et les libéraux, qui rappelle que Guantanamo est toujours ouvert, et le Patriot Act toujours en vigueur ? Qui nous éclaire sur le renforcement récent du National Defense Authorization Act qui autorise dorénavant l’arrestation de tout citoyen américain suspecté de comploter pour une durée indéfinie et sans aucun droit de faire appel à un avocat ? Qui parle des drones assassinant des citoyens américains sans procès à l’autre bout du monde ? Le Président sortant a non seulement poursuivi la politique de son prédécesseur, mais il lui a donné une ampleur inégalée jusqu’ici. Est-ce ça, l’idéal des Obamaniaques, une bureaucratie centralisée qui place ses citoyens sous surveillance où qu’ils soient dans le monde, et qui se déclare prête à les incarcérer pendant des années sans droits, voire à les abattre sans procès ? 

Dommage pour les Républicains, ils ont préféré envoyer Mitt Romney (qui avait pratiqué au niveau local ce qu'il critiquait au niveau fédéral  à savoir creer une Securité Sociale dans le Massachussets), plutot que Ron Paul, un vrai libéral (au sens Européen du terme, c'est à dire libertarian). Mitt Romney n'était pas Ronald Reagan non plus.

Cependant, félicitations à Barack Obama, après tout c'est le seul dirigeant post Lehman réélu. Ca n'est pas une mince performance !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire