lundi 5 novembre 2012

Les socialistes d'accord avec l'Eglise quand ils veulent

Le seul loisir en France ne peut pas être : consommer. Acheter ne peut pas le seul loisir dont on dispose. Aujourd'hui le droit du travail garantit que, pour l'essentiel, on ne travaille pas le dimanche. L'ouverture le dimanche est dérogatoire ; je suis favorable à ce que cela reste une dérogation"

La CGT commerce est farouchement opposée au travail du dimanche. La cohésion sociale nécessite plus que jamais de conserver un ciment qui tient encore notre société. Ce jour commun permet de maintenir une vie familiale, sociale, personnelle…

Force Ouvrière appelle les salariés à saisir cette opportunité en s'associant à sa revendication : le dimanche doit rester un moment consacré au repos et à la vie de famille !

Le travail du dimanche détruit la vie de famille et se met au service d'un consumérisme aveuglé


Électeurs de gauche, ne voyez donc vous pas que Hamon, Mélenchon & co veulent nous renvoyer aux heures les plus sombres de notre histoire,  au temps béni du travail, de la famille et de la patrie ? Comique, pour des gens qui ont passé 5 ans à comparer Sarkozy à Pétain !

Evidemment, chez les libéraux, nous somme pour, non pas le travail dominical, mais pour la liberté contractuelle. 
Il y a des gens que ça arrange de travailler le dimanche, les étudiants notamment. Pourquoi les empêcher  surtout s'il y a une demande ? Quand à l'argument macro économique ("les gens n'auront pas plus à dépenser"), il ne tient pas debout. Plus on met de gens au travail, plus il y a de revenus au global.

Sur le même sujet 

Sunday's closed, un post du 27 février 2011
Travail dominical ? un post du 3 juillet 2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire