mardi 26 juillet 2011

Le programme des libéraux en matière d'éducation ?

Commençons par écouter Nelly Guet, 1ere Conseillère Nationale d'Alternative Libérale et spécialiste du sujet puisque

- ancien professeur
- proviseur en France, puis en Allemagne au lycée français de Berlin puis en Suisse
- Membre du Conseil d’administration de ICP (International Confederation of Principals)
- Fondatrice & directrice de Alerte Education

Que nous dit Nelly Guet ? Réponse en image devant l'Institut Turgot le 1er mars dernier.


Nelly Guet (1) from Henri Lepage on Vimeo.

L'Ecole du XXIème siècle


Le constat est cohérent avec les mesures proposées telles que rapportées par  lesliberaux.fr ou Alternative Libérale.  Elles peuvent se résumer par l'expression suivante :  Un conventionnement ouvert :

* Accès de toute école au financement public à condition de respecter un cahier des charges comprenant l'obligation de participer aux évaluations nationales et de se soumettre aux procédures publiques d'évaluation et de contrôle.
* Définition d'un socle commun de disciplines, avec un nombre d'heures plancher par cycle.
* Fixation du règlement intérieur par l'établissement.
* Dotation financière annuelle proportionnelle au nombre d'enfants inscrits.
* Gestion des ressources humaines, enseignants et personnels administratifs par le chef d'établissement.
* Inspection régulière par un organisme de contrôle, qui peut retirer l'agrément à l'établissement en cas de non respect du contrat.
* Liberté d'organisation pédagogique.
* Libre fixation d'éventuels frais de scolarité.
* Libre embauche de toute personne comme professeur.
* Libre négociation des salaires, horaires et objectifs entre le directeur d'établissement et les professeurs.
* Possibilité pour les écoles publiques actuelles d'opter pour le statut associatif.
* Liberté pour les enseignants actuels de conserver leur statut ou de le quitter.
* Choix de l'établissement par chaque famille, pour chaque enfant.
* Obligation pour les établissements agréés les plus proches de recevoir tout enfant refusé ailleurs.
* Suppression du monopole des IUFM.
* Suppression du centre national pédagogique.
* Liberté d'enseignement.
* Morcellement des grands établissements des zones difficiles.

* Développement de l'internat.

Gauche Libérale insiste aussi sur le rôle que l'individualisation doit jouer dans l'Education et le Parti Libéral Démocrate formule deux propositions urgentes et simples, pour remédier à la baisse du niveau.

Les libéraux ont donc des propositions visant à sortir de la fiction de la soit disante "égalité républicaine".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire