mercredi 13 juillet 2011

Diplomatie des Droits de l'Homme

Le gouvernement actuel tente de rompre avec la première partie de son mandat, la diplomatie du cynisme, alias real politik. C'est plutôt positif, même si à coté on continue à vendre des systèmes d'armements aux Russes.
Maintenant, est-ce le rôle des diplomates que d'aller sur le terrain de manifestations hostiles à tel ou tel régime ?
Imaginons que, lors de manifestations anti UMP (en gros, la plupart des manif'), l'ambassadeur Russe en France, ou Syrien, ou Venezuelien, aille ouvertement se promener entre Bastille et République, bras dessus dessous avec Besancenot et Mélenchon ? Accepterions-nous cela ?

Difficile de dire ce qui s'est passé à Hama avec Eric Chevallier, même si il semble, a priori, plus logique de croire le Nouvel Obs que la presse syrienne, étant donné le degré de liberté dont jouissent les Syriens. Toujours est-il qu'on reste étonné devant l'absence de réponse forte face à l'attaque de l'Ambassade de France en Syrie, du rarement vu sur le plan des relations internationales. Le prix de nos ambiguités passées ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire