dimanche 15 mars 2015

Budget participatif parisien : une bonne idée, mais biaisée

Dans les gadgets du programmes d'Anne Hidalgo, on se souvient du "budget participatif".
A la base, que les citoyens soient consultés sur les dépenses de leur commune, cela semble être une bonne chose. Les parisiens avaient jusqu'à minuit pour soumettre des idées.



5 % du budget investissements de la ville, seront consacrés à leur réalisation sur la mandature.

C'est la où on se dit que l'idée participative est biaisée. Non, les parisiens n'ont pas été consultés sur le budget investissement de la ville de Paris, mais sur 5% de celui-ci. Vous direz : c'est déjà mieux que rien, et ce même si le budget investissement dans son ensemble ne représente que moins de 20% du budget total. Les parisiens se sont donc exprimés sur 1% du budget total. 

L'autre problème, c'est que toutes les idées n'étaient pas acceptables, pour la mairie de Paris. Il n'était par exemple pas possible de proposer d'économiser, tout simplement, ces 5% du budget investissements de la ville.




A la proposition de rendre de l'argent aux contribuables,  la mairie de Paris a répondu que l'idée n'était pas recevable ... (1).

No comment ! Participatif, vous avez dit ? Oui, mais avec beaucoup de limites !





(1) Contribuables Associés budget participatif de Paris : une parodie de démocratie 3 février 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire