jeudi 1 août 2013

Hausse de plus de 12% de la taxe sur les billets d'avion en 2014 ? Stop !

La taxe de solidarité sur les billets d'avion, dite "taxe Chirac", sera augmentée de 12,7% en 2014 en France afin d'accroître l'aide financière au développement, a indiqué le gouvernement mardi 30 juillet.

Il parait que cette taxe sert à lutter contre le sida, le paludisme et la tuberculose, et que 85 % de l'effort financier de développement français seront dirigés vers les pays de l'Afrique subsaharienne et les pays voisins du sud et de l'est de la Méditerranée.

Oui, vous ne rêvez pas ! Au cœur de l'été, alors que les français tentent d'oublier la crise économique en profitant du soleil, le gouvernement rajoute une couche d’impôts et de taxes, pour un objectif en plus complètement fallacieux. 

La taxe de solidarité sur les billets d'avion est idiote pour les raisons suivantes :

  • du point de vue strictement nationaliste français, il est stupide de vouloir développer l'Afrique, qui, demain, sera une nouvelle Asie (1). Le Maghreb est déjà une destination d'investissements d'entreprises. Est-ce que les Le Pen, Dupont-Aignan, Mélenchon et autres Montebourg des années 2030-2050 tiendront envers l'Afrique le même discours que celui actuellement tenu contre l'Asie, un "concurrent déloyal" ? 
  • l'argent public qui est investi en Afrique, dans le métro du Caire par exemple, est de l'argent public qui n'est pas investi pour la ligne 13 du métro Parisien (2), pour le RER C à Brétigny ou pour l'eau courante des Roms de l'Essonne (qu'un maire PS, Régis Roy-Chevalier, (3) n'hésite pas à couper, sans que cela n’émeuve les médias)

  • le développement n'a pas besoin de taxes, il a besoin d'entreprises dynamiques, en France comme ailleurs. C'est le libéralisme économique et le droit de propriété qui ont contribué à développer le monde, pas des taxes sur les billets d'avions. 

  • pendant qu'on collecte et dépense 200 millions d'euros grâce à cette taxe Chirac, on hésite pas à mettre autant (4) dans des guerres à la légalité douteuse (5) et qui font des morts dont personne ne parle, parmi les forces armées françaises (6) tout en générant des dettes auprès des partenaires que l'on prétend "aider" (7). 

  • les africains ne veulent pas d'aide au développement, ils veulent de la liberté de commercer et la fin du protectionnisme Européen

  • Si vraiment monsieur Ayrault veut aider l'Afrique, qu'il stoppe l'aide au développement, qu'il supprime la PAC et laisse chaque agriculteur, d'ici ou d'ailleurs, se battre à armes égales sur le marché, c'est à
    dire à ses vrais coûts de production, seul le niveau de qualité, de pertinence et de disponibilité faisant la différence.

Franchement, étant donné que Ayrault et Hollande ont été élus par les français et non pas par les Africains, n'ont-ils pas autre chose de mieux à faire que des taxes supplémentaires en France ? Et si l'aide au développement les intéressent vraiment, qu'ils lisent l'Aide fatale de Dambisa Moyo, ou le blog Libre Afrique (8). 


(1) Le Nouvel Economiste : L’Afrique Noire est bien partie 12 janvier 2012
(2) Le Parisien Libéral : Le métro du Caire plutôt que la ligne A ou la ligne 13 ?, 24 septembre 2012
(3) Essonne Info : Régis Roy-Chevalier, le maire (PS) de Wissous coupe l’eau aux Roms, 26 juillet /2013
(4) Melty : Mali : La guerre a déjà coûté 200 millions d'euros à la France, 25 avril 2013
(5) La Gauche Falcon : HOLLANDE au MALI - Mensonges Imposture et (Il)légalité, 18 février 2013
(6) 20 Minutes : Mali: un soldat français mort et un blessé dans un accident de la route, 31 juillet 2013
(7) Al Wihda : Le Tchad exige le remboursement de sa note au Mali, 30 juillet 2013
(8) Libre Afrique : http://www.libreafrique.org/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire