samedi 24 août 2013

Finances publiques : le PS alourdit la note


Vu l'état des finances publiques françaises, il va falloir choisir entre le sauvetage de la Grèce et de l'Euro, et les guerres du Mali ou de Syrie. 

Si même le Monde se permet de titrer sur le fait que Le risque d'un "ras-le-bol fiscal" inquiète les responsables PS, c'est bien que les impôts sont définitivement trop élevés en France. Il va donc falloir faire des choix, par exemple : réduire la dépense publique. 

Evidemment, le gouvernement préfère augmenter les impots (taxes carbone) plutôt que de baisser les dépenses. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire