mercredi 4 juillet 2012

Mais qui surveille les surveillants ?

After Work entre potes à Bercy !
Un haut-fonctionnaire de Bercy interpellé pour détention de cocaïne, titre le Point. bah, oui, ce pauvre collaborateur de Moscovici se devait d'inventer un impôt par jour. devant une telle pression, la pause coco s'impose !

Quand est ce que le public, à l'instar de H16 Hashtable qui rappelle que le scandale Barclays-Libor devrait être renommé scandale des régulateurs (comme dans l'affaire Maddoff) comprendra pourquoi les libéraux refusent de se soumettre aveuglément à un pouvoir dont les représentants ne sont pas des super héros mais des gens comme nous, voire pire ? 

Il n'y a jamais rien de bon à attendre de gens qui vous disent "je suis du gouvernement et je suis la pour résoudre vos problèmes", car en général, c'est eux le problème. 

Rappelons nous de ces deux maximes que Ronald Reagan aimait répéter, en ce 4th of July. Et reprenons la devise des libéraux allemands (FDP) : « Autant d'État que nécessaire, aussi peu d'État que possible » (« So viel Staat wie nötig, so wenig Staat wie möglich »).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire