mardi 31 mai 2011

Se préparer à une sécheresse exceptionnelle



La région d’Ile-de-France subit, comme toute une partie du territoire national, une situation exceptionnellement précoce de diminution des niveaux des eaux superficielles et souterraines. 

En l’absence de précipitations significatives, les niveaux d’étiage des petits cours d’eau  présentent une évolution à la baisse particulièrement rapide et brusque :

Le débit de la Marne est passé en-dessous du seuil de vigilance. Celui de la Seine en est très proche ;  ce qui a conduit au déclenchement exceptionnellement précoce du dispositif de soutien d’étiage des Grands Lacs de Seine.
Dans ce contexte, Daniel Canepa, préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, a activé les mesures correspondantes au seuil de vigilance à Paris , en application de l’arrêté préfectoral du 10 mai 2010. Cet arrêté définit pour Paris des mesures coordonnées de limitation provisoire des usages de l’eau par principe de solidarité entre les usagers d’une même ressource en eau ainsi que des mesures de surveillance sur la Seine et ses affluents.
Devant la sensibilité de la situation, il importe d’utiliser l’eau de manière raisonnée et économe.


Plusieurs attitudes possibles :

1. Save water, drink champagne ;-) 
2. questionner le bilan dit positif de l'agriculture française, puisque 43 % de l'au disponible en France a été consommée par l'agriculture, via l'irrigation.
source : CNRS


L'eau est elle à son vrai prix ? Arrivera t-on à du trading sur l'eau, comme le prévoit le PDG de Nestlé ? Que disent les écolos ? Voila un sujet un peu plus long terme que les emplacements de bornes Autolib.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire