dimanche 1 mai 2011

Limiter le nombre de noirs en équipe de France ?

Les propos de la direction technique de la Fédération Française de Fouteballe reflètent une opinion populaire largement répandue en France.



Ceci est le résultat d'un phénomène récent que le football a eu du mal à gérer : l'intéret de la France entière et de sa classe politique pour une activité sportive dans laquelle la France s'est subitement mise à gagner, en 1998.

Or, quand la classe politique est incapable de gérer son périmètre de responsabilité, elle saute sur les moindres occasions pour faire oublier son incompétence, surtout quand l'argent public a été investi par milliards. Savions nous que Jacques Chirac, Roselyne Bachelot, le Pen ou Jospin étaient des spécialistes du football ?

Le football est un sport populaire, et il se trouve que les noirs et arabes sont surreprésentés dans les classes populaires des banlieues, viviers de joueurs, tout comme il y a quarante ans, des fils d'immigrés polonais ou italiens faisaient la force de l'équipe de France.
De plus, le football a changé : il s'agit d'une activité de mercenaires, dans lesquels les gains potentiels sont très importants. L'équipe de France n'est pas une ambassade du pays. Il ne s'agit que de l'équipe de France, c'est à dire 11 personnes pour qui le passage en équipe de France est certes une fierté, mais aussi l'occasion d'augmenter leur valeur marchande, en s'exposant au regard de milliards de téléspectateurs.

Trop de noirs et d'arabes en équipe de France ? Suggérons la solution suivante à la FFF :

- adopter le système nord coréen de sélection (celui qui ne marque pas voit sa famille fusillée)
- rajouter des femmes, parce qu'après tout, elles réprésentent 50% des français
- enlever leur passeport aux joueurs, pour les empécher d'aller jouer à Manchester comme Laurent Blanc

Message aux jeunes noirs et arabes :  ne vous dirigez plus vers le football, ca n'est pas une activité rentable en moyenne, puisque sur 1000 appelés, il n'y aura qu'un seul élu, qui n'aura qu'une carrière d'une dizaine d'années. Les autres végéteront en CFA 2. Essayez plutot de demander des quotas d'arabes et de noirs à la rédaction de l'Equipe ou de Télérama ou dans le cabinet du ministère de Claude Guéant ou celui de Roselyne Bachelot.

Message pour les hommes et femmes politiques

- forcer les spectateurs à assister aux matchs du type PSG Juvisy, parce que le Parc des Princes avait l'air un peu vide ce jour la, malgré la surreprésentation de joueuses de type Européen .


- ne plus condamner les actes et propos racistes, comme le fait de jeter des bananes ou de mimer des cris de singes quand des joueurs noirs ont le ballon, comme ca ils finiront bien par ne plus supporter, malgré les salaires faramineux, et quitteront le métier.
- créer une filière "équipe de France" à l'ENA, pour créer des joueurs à 100% en phase avec le pouvoir politique. 
- demander aux Barjos de l'équipe de Hand ou aux spécialistes d'athlétisme de ne plus recruter aux Antilles ou en banlieue, de renoncer aux médailles d'or et de se concentrer sur d'autres régions.

En attendant, et malgré les déboires récents en Afrique du Sud, le football reste un domaine méritocratique.

2 commentaires:

  1. j'aime beaucoup: "créer une filière "équipe de France" à l'ENA, pour créer des joueurs à 100% en phase avec le pouvoir politique." ^^

    RépondreSupprimer