dimanche 15 mai 2011

4000 euros par mois

Soit 2.93 SMIC bruts (la nouvelle unité de mesure du démago moyen), ca parait beaucoup ?
Il parait qu'on est riche, à 4000 euros bruts par mois. C'est François Hollande, le chouchou des sondages qui l'a dit, c'est Mélenchon, assez drolement surnommé le gros rouge ;-) par l'UNI, qui confirme, avec son "au dessus de 4000, je prends tout". Remarquez, pas besoin d'attendre le retour de la gauche pour qu'un salaire maximum existe puisque la droite sociale populaire a crée plus de nouveaux impots en 4 ans que Jospin en 5.

Ceux qui disent qu'on est riche à 4000 par mois, c'est drôle, ils sont souvent des multimillionnaires de la politique (François Hollande gagne quelque part entre 6000 euros que l'Assemblée Nationale lui verse généreusement et 30000 euros que lui prete le net) ou faux prolos (Mélenchon n'est pas un bac -12 chomeur lorrain au RSA, il est sénateur et touche des retraites d'ex-Ministre). Seulement, ils oublient qu'à la différence de leur vie, à 100% sponsorisée par le contribuable, les gens, eux, même à 4000 par mois, doivent se loger, notamment, en respectant la règle de "33% du salaire" en charges de logement imposée par les banques ou des bailleurs.

Et quand on divise 4000 par 3, ca donne 1333 euros. Même Bruno Le Maire (voir le post http://leparisienliberal.blogspot.com/2011/02/nouveau-gouvernement.html du 28 février dernier) aurait pu trouver la solution ;-) .
A 1333 euros par mois, on ne loue pas d'hotel particulier dans le VIIeme.

De plus, à 4000 euros par mois, on paye des impots, à la différence des 50% de foyers fiscaux pour qui la France, c'est que du bénef'. Et comme, d'apès l'INSEE, il y a peu de gens à 4000 et plus par mois (seuls 10% des salariés gagnent plus de 39000 euros par an soit 3250 brut par mois), fatalement, peu payent beaucoup. Il parait qu'ils ont "les moyens de fou faire parler de contribuer à la solidarité nationale".

Enfin, ces seuils symboliques, tout comme le caractère unique du SMIC, nient la réalité de la France, diverse. Une chambre de bonne dans le VIe se loue au même prix qu'un appartement de 100m2 dans la Creuse.

Conclusion : quand est ce qu on passe au salaire complet ? http://www.salairecomplet.com/



Evidemment, ca suppose une redéfinition radicale des missions et du périmètre d'intervention de l'Etat, par ailleurs en faillite.
Simplement, la sortie de l'Etat des fonctions non régaliennes (police, justice, armée, diplomatie) ne signifie pas, loin de la, la fin de l'éducation, le dépavage des routes, l'arrêt de ls solidarité envers les exclus et personnes en difficulté ou le retour à la médecine de Moyen Age, au contraire. Le salarié, payé à son salaire complet, pourra tout simplement choisir librement le type d'assurance qu'il veut, ou la destination de ses dons à des organismes en charge du secours au plus faible, comme il en existe des dizaines comme le Secours Catholique, la Croix Rouge ou autres.

 Ca lui évitera de payer pour une école qui laisse 100 000 jeunes sur le bord de la route tous les ans, une prison à 200% surpeuplée, une santé qui donne aux français le record mondial de consommation de tranquillisants ou des trains qui, sur certaines lignes, rappelent effectivement plus le XIXème que le XXIeme siècle.
Il reste moins d'un an à l'équipe gouvernementale actuelle pour pouvoir appliquer son célébrissime "travailler plus pour gagner plus". A bon entendeur ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire