mardi 1 mars 2011

13.500 caméras à Paris d'ici l'été 2012

La video surveillance est la pour protéger l'honnete citoyen ? "Les gens qui n'ont rien à se reprocher n'ont rien à craindre de la vidéo surveillance ?" 

O.K. dans ce cas, Mr le Maire, mettez donc la consultation de ces cameras disponible pour tous, en ligne, sur un site web qui ressemblerait à celui de la webcam de la Grand Place de Bruxelles ou aux webcams de la Tour TF1.

Comme ca, chaque citoyen pourra, à ses heures perdues, surveiller sa rue, son voisin, les feux rouges grillés par les membres du gouvernement ou les couloirs du métro.

Après tout, cette mesure très simple de transparence ne ferait que pousser jusqu'au bout de sa logique cette idée de loft généralisé, non ?

Il faudrait aussi que les citoyens aient le droit de voter sur la mise en place de caméras supplémentaires en cas de trou de couverture. Si on est dans une logique de video surveillance, aucun emplacement ne devrait pouvoir en échapper, non ?
On pourrait ainsi mettre une caméra au Conseil Régional, afin de comprendre comment ca se fait que Jean-Paul Huchon, socialiste (donc progressiste, il parait)  adopte le Pass Navigo RFiD alors que la CNIL donne un avis consultatif négatif.

Ceci étant dit, Mr Delanoé, notons quand même que pour lutter contre la délinquance, il n'y a pas forcément besoin de video surveillance, il suffit d'appliquer la loi. Il est interdit d'exprimer des propos racistes, de corrompre, de faire du trafic d'influence, de faire voter les morts, etc. On peut aussi éviter de passer des arrangements d'arrière cuisine avec le RPR. Donc à partir du moment où des peines de justice sont prononcées, appliquons les, y compris pour les hommes et femmes politiques de l'UMP aussi bien que du PS, vous verrez, ca fera aussi baisser la délinquance !

5 commentaires:

  1. merci Vlad ! evidemment, d'autres usages sont possibles ! surveiller la jolie petite voisine ou fliquer le conjoint volage, surveiller quels chiens fait pipi sur les roues de véhicule etc etc . la lutte totale contre la délinquance, quoi, comme dirait le "remplacant" d'Hortefeux.

    RépondreSupprimer
  2. Les électeurs en Suisse votent souvent en faveur de la vidéosurveillance dans les endroits les plus sensibles au grand dame de la gauche qui s'y oppose systématiquement.

    D.J

    RépondreSupprimer
  3. ok DJ. En meme temps la Suisse est le pays où les gens appelent la police sur l'autoroute quand ils voient quelqu un les dépasser au dessus de 120km/h ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Surtout qu'il est interdit de téléphoner au volant de sa voiture. Qui plus est: sur l'autoroute.

    D.J

    RépondreSupprimer