dimanche 9 juin 2013

Les anti-mariage gay ont perturbé la finale de Roland Garros, et ils ont eu tort

Les anti-mariage gay perturbent la finale (voir le Blog Roland Garros - le Monde). C'était peut-être potache et impertinent, mais ils ont eu tort !

A un moment, il faut savoir arrêter !

"Hollande, ta loi, on en veut pas ?" Mais la loi est passée ! Et puis surtout, faut-il prendre en otage le prestigieux tournoi de Roland Garros, pièce essentielle dans ce qui fait l'image de la France, à savoir le bon chic bon genre rétro ? 

Paris va déjà souffrir de l'impréparation de Manuel Valls vis à vis des incidents du Trocadéro, sans parler de l'image du pays dégradée par les incessantes manifestations (casseurs de la CGT type Continental Compiègne). A un moment, il faut savoir si on préfère préserver les parts de marché du pays sur le marché du tourisme, ou si on privilégie une lutte à outrance qui dessert la cause défendue.

A chaque manifestation des anti-mariage gays, la gauche socialiste se permet de faire de stupides amalgames entre cette lutte et les événements type mort de Clément Méric. Est-ce que les Manifestants pour Tous veulent ? Ils feraient mieux de dénoncer :

La  frange minoritaire et jusqu'au boutiste de la Manif pour Tous, celle qui a choisi ce mode de happenings, doit cesser de se tirer une balle dans le pied. A moins qu'ils soient de mèche avec Valls, bien sûr. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire