mardi 23 août 2011

Audience de DSK

Le Parti Socialiste a donc choisi de rester silencieux pendant les vacances, plutôt que de dénoncer les nombreux abus et agressions dont sont victimes des femmes pourtant dévouées à la cause de ce parti de gauche donc progressiste. Un arrangement a été trouvé avec Jacques Maheas, sénateur membre du groupe socialiste, élu du 93, toujours législateur (alors qu'une condamnation pareille l'empécherait théoriquement de passer un concours de la fonction publique). Que se passe t-il au PS ? En tout cas, Martine Aubry prouve, un peu comme Thatcher dans un autre genre, qu'être une femme ne veut dire ni être forcément féministe ni même sensible à la cause des femmes, au sens où Ni Pute Ni Soumise ou la plupart des feministes l'entendent.

NB : rassurez vous, la comparaison avec Margaret Thatcher s'arrête la.

1 commentaire:

  1. Bien ! Une petite cata, cette affaire... http://bitissime.blogspot.com

    RépondreSupprimer