jeudi 20 février 2014

#MUN75003 - Affaire de HLM donnés à des cadres sups de la FFT ? Quelle surprise !

Si on en croit Municipales 2014 à Paris qui reprend Le Figaro (HLM : passe-droits à la mairie de Paris), mais aussi Planet.fr (HLM : y a-t-il eu favoritisme dans l'attribution d'un duplex à Paris ?), Alain Riou, un cadre sup de la fédération Française de Tennis, qui gagne 9000 euros par mois (!) louerait un appartement de la ville de Paris, un duplex de 100m² dans le Marais, pour 1680 euros par mois. Tous les parisiens du 3eme arr qui se galèrent à payer 1500 euros pour 50m² (source Se Loger) apprécieront ...

Mieux, le maire du 3eme arrondissement, Pierre Aidenbaum, un archi cumulard (lire Les socialistes du centre de Paris sont des cumulards multi-récidivistes ! sur le blog de Jacky Majda ), ne se serait pas apercu du "problème". Problème entre guillemets car pour l’intéressé, tout est clean et il ne partira pas.

Alain Riou a tellement raison et il n'y a aucune surprise dans ce nouveau scandale des HLM Parisiens !
Pourquoi, si on en a la possibilité, se priver de l'opportunité de louer entre 30 et 60% moins cher un logement, si c'est légal ?

Le scandale du concept même de HLM à Paris a été fréquemment dénoncé sur ce blog, lire :

En effet, il y a un double problème avec les HLM Parisiens : un problème de justice et un problème financier. 
Au niveau de la justice, c'est clair : pourquoi, sachant qu'il n'y aura jamais 100% de parc HLM ou, mieux, 100% de logement gratuit, aider telle personne plutôt que telle autre, alors que le marché alloue, certes imparfaitement mais néanmoins au mieux, les logements en fonction des possibilités financières des uns et des autres ? 
Quand au problème financier, il est criant. Comme il y a très peu de constructions neuves dans Paris, pour créer des HLM, la mairie de Paris rachète sur le marché des logements et les requalifient en HLM. C'est une hérésie totale. 

Ne parlons même pas de ce cadeau donné à la technostructure politico administrative qui détient là un pouvoir énorme, étant donné l'importance vitale du logement. 

Quand est ce que les maires d'arrondissement de Paris, ainsi que le maire de la Capitale, diront une fois pour toutes, et clairement, que tout le monde n'a pas vocation à habiter à Paris et qu'aider les uns, c'est léser les autres ? 
Sauf erreur, on n'entend pas encore de tels propos chez Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et chez Charles Beigbeider (Paris Libéré), tandis qu'Anne Hidalgo défend le système et veut même l'accroitre, avec ses alliés communistes (objectif de 30% de HLM dans Paris). 

Il est temps d'en finir avec le scandale des HLM, il faut les privatiser, avec une option préférentielle pour leurs locataires et occupants actuels, au prix du marché. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire