samedi 14 décembre 2013

Rapport sur l'intégration : l'appeau à trolls du PS fonctionne bien !

Chers amis de droite, chers supporters de l'UMP,

Bravo ! Vous faites exactement ce que Ayrault, Valls et Hollande veulent que vous fassiez.
Matignon met en ligne un "rapport" sur la refondation de la politique d’intégration le 13 novembre 2013 sur son site web (1). Personne n'en parle, alors qu'il contient des propositions que même la gauche pro white, pro blancos (2), ne voudrait pas. 
Alors, un jour, le rapport sur lequel personne n'avait cliqué jusque la "fuite" dans la presse (comme par hasard, c'est le Figaro qui en parle le premier) et alors la droite et l'extrême droite s'emparent du sujet qui devient, évidemment, ultra polémique. 

Et là, que se passe t-il ? Le PS peut continuer à jouer la partition de l'unité anti raciste et anti droite, tout en insultant en public le chef auto proclamé de l'UMP et tout en déployant cet écran de fumée qui sert à ne plus parler des vrais sujets du moment. 
Quand on pense que la classe politique s'insurge contre la "BFMisation de la vie politique (3)" ...

Amis de droite, chers supporters de l'UMP, n'avez vous pas remarqué que pendant que l'on parle du rapport sur l'intégration, on ne mentionne :


  • ni le fait que seulement 46 députés (sur 577) sont pour le moment près à demander la saisine du Conseil Constitutionnel pour faire bloquer le liberticide article 13 de la loi de programmation militaire (et que donc une majorité de députés de gauche comme de droite sont d'accord avec cette loi ?)
  • ni le fait que le fait d'intervenir dans la guerre civile de Centrafrique (4) risque de se transformer en coûteux Vietnam pour la France 
  • ni le fait que la Suisse, un de nos partenaires économique (5), en a assez de notre impérialisme (6), ainsi que de notre façon de gérer des contentieux (7)
  • ni la loi de finance 2013, qui, note l'IFRAP (8), ne contient que des économies virtuelles (9)
  • ni le fait que le premier ministre tente de refiler au parlement la discussion sur la réforme fiscale alors que c'est lui qui l'a initié, en faisant intervenir les syndicats mais pas les associations de contribuables
  • ni le cadeau de 4 millions fait par le gouvernement à l'Humanité et que les députés ont voté sans discussion (10)
  • ni les nombreuses affaires qui concerne les "fils de" des oligarques du PS (11)

Tous ces faits ne sont plus au devant de l'agenda médiatique à cause d'un rapport dont le fond peut se discuter mais qui ne saurait être mis en oeuvre, pour le coup, à la seule et simple faveur d'un vote nocturne précipitamment expédié.

Et puis, amis de droite, chers supporters de l'UMP, n'avez vous pas vu que Hollande et Ayrault font tout pour faire revenir Sarkozy sur la scène médiatique tout en tentant de faire résumer la droite à Copé, un homme dont seulement 2% des sympathisants de droite veulent en 2017 (12) ? Le PS, et la presse, ont besoin de méchants dans la pitoyable sitcom qu'ils sont en train de tourner, ce qui au final arrange aussi Copé. Ce bon Enarque, au fond, n'est pas différent de Hollande. Il cherche la même chose que lui et le fait de devenir l'interlocuteur de la gauche l'arrange. Pensez-vous que Copé puisse accepter de se faire insulter en public, et de laisser dire que les électeurs UMP dérivent vers l'extrême droite (!) si cela ne servait pas quelque plan de long terme, comme celui de devenir premier ministre socialiste de droite d'une cohabitation avec Hollande ?

La représentativité de l'UMPS est quasi nulle en ce moment. Peut-être que les politiciens pourraient alors, à un moment, se concentrer plutôt sur la défense des libertés, plutôt que sur le commentaire de rapport. 

Aussi scandaleux le rapport sur l'intégration soit-il, le but du PS est d'abord de rendre le socialisme, de gauche comme de droite, irréversible dans notre pays. Et des amendements à la loi de finance ou à la loi de programmation militaire pourront aider à parvenir à ce but. 


(3) Paperblog Vive la « BFMisation » de la vie politique ! 11 décembre 2013
(4) France Info Centrafrique : la montée du sentiment anti-français 13 décembre 2013
(11) Contrepoints Laisse pas traîner ton fils 13 décembre 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire