lundi 12 décembre 2011

Où est l'opposition parisienne ?


Oyez Parisiens, le conseil municipal discute du budget de la ville. Live webstream ici http://event.paris.fr/Datas/conseil/live_inter/.

Que la majorité municipale PS soit d'accord avec le maire (qui d'ailleurs ne préside pas le conseil ...), on peut comprendre. Mais que la "droite" utilise le même logiciel que celui de leurs "adversaires", là c'est plus incompréhensible.

Prenez l'intervention de Géraldine Poirault-Gauvain (UMP). Elle commence bien, puisque l'élue du XVeme rappelle qu'en matière de logement, la politique de Delanoé est de l'esbrouffe, fondée sur la cynique exploitation de la spéculation immobilière et sur le clientélisme en matière de logement social. Ensuite, Géraldine Poirault-Gauvain note que les "classes moyennes" n'en peuvent plus. Mais on termine par dire qu'il faut un audit du parc HLM et de ses occupants, afin de vérifier le profil de ceux qui y vivent.

La droite fait semblant de n'avoir rien compris. Ca n'est pas vérifier qui habite dans les HLM qu'il faut, on le sait déjà : des fonctionnaires municipaux, quelques pauvres (très peu) et des stars comme JP Chevenement, Georges Tron, Fadela Amara, etc (source Rue 89).

C'est bien vendre ces HLM qu'il faut. Les HLM, il n'y en aura jamais assez. Qui refuserait de payer moins cher ce qu'il paye plus cher, surtout si, au vu des critères en vigueur, 60% des Franciliens sont éligibles au logement social (source le Parisien). La seule justice possible est celle du marché libre. Les HLM doivent être vendus à leurs occupants, au prix du marché, ou privatisés et cedés au plus offrant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire