mercredi 27 juillet 2011

N'est pas Turgot qui veut

N'écoutez plus France Infos le matin, parfois il y a de quoi en renverser son café. Exemple, ce matin, après avoir appris que les journalistes français disent que Nafisatou Diallo est discréditée dans l'affaire DSK car elle a menti sur certains faits (donc ils reconnaissent que la justice US a aussi du bon, surtout si elle tourne à l'avantage de DSK), vous tombez sur une interview de Martine Aubry (qui n'est plus malade ;-) ) , qui affirme que le Président de la République ferait mieux d’envoyer une lettre aux Français pour s’excuser. On croit rêver ! Elle se moque de nous, oui !

Le pouvoir actuel, effectivement, est dans la communication la plus totale et la plus absurde quand, après des années de déséquilibre budgétaire, il nous propose d'interdire constitutionnellement les déficits.



C'est une plaisanterie, c'est clair !

Seulement, Martine Aubry devrait féliciter le gouvernement actuel pour sa politique socialiste ! Et il ne s'agit pas que de rhétorique ! La preuve, c'est que Martine Aubry dit "la droite a doublé la dette" puis "la politique de la droite n'a pas crée de croissance, faute de plan de relance".

Autrement dit, la maire de Lille aurait crée encore plus de déficits et de dette ! Alors que la dette et les déficits ne créent pas de croissance, faut-il le rappeler. (Ou alors, la Grèce devrait être dans les 10% de croissance du PIB !).

Au vu de tout ce qu'on nous a vendu depuis 2007, les plans de relance, les soutiens aux agriculteurs, les stabilisateurs automatiques etc, on se dit qu'on est vraiment loin de la Lettre de Turgot au Roi, et proche du tract publicitaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire