dimanche 19 avril 2015

Hollande en flagrant délit de mensonge sur les valeurs communistes

Apparemment, cette après-midi, le président Hollande, socialiste, invité d'une émission de TV sur Canal +, s'est manifestement attaché à expliquer que le Front National et le Front de Gauche, ce n'est pas la même chose.
On comprend bien que le président Hollande cherche à démonter l'équivalence extrême gauche - extrême droite, puisque l'une est son alliée électorale directe. Hollande n'a t-il pas, en dépit des 100 millions de morts du communisme, rendu hommage à ses "valeurs" et à sa "culture" ?


De plus, Mélenchon, du Front de Gauche, dans le cadre du second tour de la présidentielle de 2012, a appelé à voter "contre Sarkozy", au lieu de s'abstenir, lui qui déteste Hollande.
Imagine t-on le scandale si Marine le Pen avait appelé à voter "contre Hollande" et si Sarkozy avait gagné ? N'y aurait-il pas un procès permanent en extrémisme ?

Pourquoi accepte t-on que la gauche socialiste se permette une alliance avec l'extrême gauche ? On ne peut même pas se placer sur le terrain des valeurs prétendument "humanistes" pour cela. En effet, Hollande nous dit que la différence entre le FN et le FDG, c'est que le le Parti communiste ne demandait pas de chasser les étrangers. Or, c'est faux, et un militant conservateur, Gonzague de Chantérac, a bien fait de le rappeler au président Hollande.


En effet, ce militant fait mention à l'affaire du bulldozer de Vitry (1), affaire dans laquelle une municipalité communiste, en 1980, luttait à coup de machines contre les maliens. On était très loin des discours actuels (2) mais parfaitement en ligne avec ce que le leader des communistes disait à l'époque : 



En 1981, les communistes ne pratiquaient pas le double langage : ils pensaient ce qu'ils disaient et le mettaient en oeuvre, notamment en ce qui concerne l'immigration;qu'ils percevaient comme étant un danger pour la classe ouvrière française.
Ils étaient, en ce sens, très loin de l'hypocrisie de ces maires de la gauche actuelle (Ayrault, Aubry, Hidalgo, etc ...) qui adorent les Roms dans leurs discours mais les expulsent de Nantes (3), Lille (4) ou Paris (5) dès que cela est possible. 

On comprend donc que le discours de l'extrême gauche du début des années 80 et celui d'extrême droite de la même époque était similaire. Comment le président Hollande, un homme instruit, qui plus est contemporain de cette période, peut-il être amnésique à ce point ? Ce mensonge "le Parti communiste ne demandait pas de chasser les étrangers, il avait des valeurs" est une honte !
Le comportement du PCF du début des années 80, et de tous ceux qui pensent en général que l'immigration est un problème, est en revanche cohérent avec l'idéologie malthusienne du socialisme (partage du travail denrée rare, colbertisme, etc). 

Le Président Hollande était en Suisse ce week end. Faute de comprendre les ressorts de ce petit pays anti dirigisme dont la prospérité est fondée sur la liberté et le travail, il en parle comme étant un miracle (6). Mais n'a t-il pas remarqué que chez nos voisins et amis Helvètes, le taux d'immigration est bien plus élevé que chez nous, et que le taux de chômage est plus faible ? 
En régime libérale, aussi éloigné que possible des valeurs socialistes et communistes, les immigrés s'intègrent par le travail (qualifié ou non), y compris en l'absence de salaire minimum (7) et en présence d'un code du travail aussi réduit que possible (8).

Le Président Hollande veut lutter contre les valeurs extrémistes ? Qu'il commence par dénoncer le communisme qui irrigue notre pays depuis 1944. Ses valeurs constituent bel et bien le socle du Front National de 2015. Et que le Président Hollande admette la vérité : le discours du FN en 2015 est quasi identique à celui du FDG en 2015 (9). Le PS ne se grandit pas de cette alliance avec un parti extrémiste.


(2) Parti Communiste Français L’immigration n’est pas un problème
(6) Tribune de Genève A l'EPFL, François Hollande salue le «miracle suisse» 17 avril 2015
(7) Contrepoints Pourquoi 76% des Suisses ont voté non au SMIC 20 mai 2014
(9) Gaspard Koenig, Génération Libre Le FN, parti "hard left" 23 février 2014

13 commentaires:

  1. le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-pc-disait-presque-meme-chose-que-marine-pen-benoit-rayski-1589110.html

    RépondreSupprimer
  2. le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-pc-disait-presque-meme-chose-que-marine-pen-benoit-rayski-1589110.html

    RépondreSupprimer
  3. vidéo de marchais (communiste) tres intéressante: https://www.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM

    RépondreSupprimer
  4. Hollande avait rendu hommage à la culture communiste (pour rappel, cet idéologie totalitaire a fait plus de 100 millions de morts). Il parle sans doute de la culture des les khmers rouges (vous savez ceux qui ont massacrés tous les intellectuels et qui ont génocidé en quelques années un quart de la population). Il est important de rappeler le rôle du PCF dans ce génocide (tous les dirigeants des khmers rouges venaient du PCF, ils ont été formés en France). La gauche francaise a soutenu les kmers rouges et a une grande responsabilité morale dans ce génocide. On attends des excuses officielles et la repentance. ha non car bien sûr, la gauche s’est le camp du bien

    RépondreSupprimer
  5. petit rappel historique: LA SFIO avait fait de la préférence nationale une loi

    RépondreSupprimer
  6. d’ailleurs, il est intéressant de voir que le PCF des années 70 était inféodé à l’URSS alors que le FN d’aujourd’hui est inféodé à la Russie.

    RépondreSupprimer
  7. Sans compter la haute trahison des communistes dans l'affaire des valises pour le FLN.

    RépondreSupprimer
  8. Le revisionisme et l'amnésie est une spécialité de la gauche.

    RépondreSupprimer
  9. R. Hue (PCF) mène la chasse à l’immigré accusé de trafic de drogue: https://m.youtube.com/watch?v=d3wZV8K3lWs

    RépondreSupprimer
  10. pour rappel, le slogan du PC de 1980 «fabriquons français» avec le «produisons français» du FN. le FN utilise le vocable du parti communiste des années 70: «travailleurs» , «capitalistes», la «casse sociale»,…… Il est également le seul parti à proposer dans son programme «tout état», la mise en place d’un plan quinquennal.

    RépondreSupprimer
  11. http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/04/21/31001-20150421ARTFIG00070-fn-et-pcf-des-annees-70-pour-une-fois-hollande-dit-vrai.php

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer