dimanche 5 avril 2015

Joyeuses Pâques / Pessah Sameach פסח שמח

Des milliards de chrétiens ont fêté ce dimanche la résurrection du Christ,




en même temps que les juifs ont fêté la Pâque juive, pessah (1).

En ce jour de célébration, ayons une pensée pour les 147 étudiants de l'université de Garrissa, au Kenya, assassinés parce que chrétiens.



Ce massacre suit celui des coptes en Egypte et celui des Chrétiens d'Orient situés sur le territoire de l'Etat Islamique en Irak et au Levant.

A la différence de 1933-1945 et même si, en tant qu'individus, nous sommes impuissants, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas, nous sommes informés.

Le président Kenyan, Uhuru Kenyatta, a annoncé samedi soir trois jours de deuil au Kenya.

Avec tout le respect qu'on lui doit, ce n'est pas assez. Uhuru Kenyatta devrait de toute urgence prendre le Monde, à commencer par les dirigeants politiques, à témoin, tout comme le président Hollande avait réussi à convoquer une partie de la communauté internationale à Paris suite à l'attentat de l'HyperCasher et à l’exécution des journalistes de Charlie Hebdo.

Le Monde (enfin, sauf la Chine et la Russie ...) a été Charlie en janvier dernier. Sera t-il Kenyan ?

La fête de Pâques ne saurait être complète sans que nous relayions tous l'appel du Pape François à ne pas fermer les yeux sur ce qui se passe à de nombreux endroits envers les chrétiens, persécutés en raison de leur foi, notamment du fait de la furie djihadiste. 



(1) Contrepoints Regards croisés juif et chrétien sur les fêtes de Pâque(s) 2 avril 2015
(2) Le Point Chrétiens persécutés : le pape dénonce un "silence complice" 4 avril 2015


Aucun commentaire:

Publier un commentaire