mercredi 28 août 2013

#NonALaGuerreEnSyrie : le clivage politiciens/peuple ?

#NonALaGuerreEnSyrie est un hashtag en TT (Trending Topic). 

Pourquoi ? 

Pour des raisons opposées, que ce soit par pacifisme, par refus d'engager une nouvelle dépense publique, par volonté de respecter la légalité internationale, par opposition à une décision prise entre BHL et Fabius, par souvenir de l'Irak et de l'Afghanistan.



En tout cas, quelque soient les raisons, le pouvoir est prévenu. L'exécutif français ne peut pas dire qu'il se prévaut d'une quelconque légitimité populaire dans ce conflit. 
Certes, nous avons une armée de métier. Les militaires sont des professionnels qui sont là pour effectuer les missions que le chef de l'Etat leur assigne. Donc, quand on dit "la France va aller faire la guerre en Syrie", on devrait en fait préciser qu'il s'agit de notre armée. 



Cependant, dans le contexte budgétaire actuel, alors que nous ne savons toujours pas avec certitude qui a lancé les attaques au gaz qui ont tué tous ces gens, alors que la France elle-même est en proie à des problèmes d'insécurité, alors que ni Bachar El Assad ni l'opposition islamiste n'a déclaré la guerre à la France  formellement, alors que les objectifs militaires ne sont pas clairs, devrions-nous y aller ? 

Le peuple français dit Non. 

Président Hollande, ne dites pas que vous faites cette guerre en notre nom. Surtout si c'est pour soutenir en Syrie des gens que nous combattons au Mali.


Sur le même sujet 

Contrepoints  Mais qu'allons-nous faire en Syrie ? 28 Août 2013


Aucun commentaire:

Publier un commentaire