mardi 6 août 2013

Le FMI se discrédite un peu plus

Breaking News !

le FMI change d'avis au sujet de la France et revient sur ses positions : il faut arrêter avec "l'austérité" en diminuant les impôts trop élevés qui plombent la reprise économique et la croissance et en réduisant aussi les dépenses publiques.


En tant que libéral, on ne peut être que satisfait. La baisse des impots et de la dépense publique sont les fondamentaux que le Parti Libéral Démocrate, membre de l'UDI, défend. 

A l'inverse des socialistes de gauche comme de droite qui veulent transformer la France en Scandinavie (haut niveau de dépense publique et d'impots, assortis de devoirs stricts), les libéraux préfèrent le modèle Suisse. 

Surtout, au delà des modèles, car chaque pays est différent, c'est la crédibilité du FMI qui commence à souffrir. 

Enfin, si le nouveau message du FMI peut parvenir aux oreilles de Bercy ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire