mardi 2 octobre 2012

Les Pigeons: la fronde des entrepreneurs français - #geonpi



Update 3 Octobre 2012

Les #geonpi prennent leur envol ! BFM, Financial Times, les Echos, ils sont partout ! (Cf le blog de Pierre Chappaz). Et comme dit Hashtable H16, il y a un vrai fondement à ce mouvement : les individus qui ont réagi l’ont fait parce qu’ils comprennent, de façon viscérale, que le chemin pris n’est non seulement pas le bon, mais mène à la ruine, de leurs entreprises, de leurs vies, et, plus largement, du pays tout entier dont l’élite dirigeante, devenue totalement parasite, n’a toujours pas compris qu’elle dépend pour vivre. La réaction microscopique des ministres concernés ne laisse aucun doute : l’entreprise, en France, est effectivement considérée comme une belle grosse vache à lait, dodue et indolente, qu’on va pouvoir traire, tondre et découper pour en tirer le maximum, cuir compris.

Un seul exemple ? Les lunettes. Elles sont chères. Pour que chacun puisse s'en payer, deux options. Soit, idée étatiste, on taxe tout ce qui bouge et on redistribue, avec un taux de perte énorme car à un moment, les buveurs de bière distilleront eux-même leur breuvage, soit, idée libérale, on laisse faire, et des entrepreneurs comme Marc Adamowicz, PDG de Happyview se lancent dans le business en faisant baisser les prix, tout comme Xavier Niel, le PDG de Free, a fait plus pour les français en un jour que le gouvernement en des milliers de pages de réglementation. 

On en revient vraiment à la théorisation d'Adam Smith et de la poursuite de l'intéret individuel : Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du brasseur ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais de leur souci de leur intérêt propre. 

Alors, laissons les start uppers s'enrichir.


Sur le même sujet 
http://libertarien.overblog.com/au-revoir-les-startups
http://www.dtom.fr/archives/les-pigeons-le-mouvement-de-defense-des-entrepreneurs-francais/
http://www.leblogueduql.org/2012/09/lharmonie-spontanee-des-interets.html
http://sulfureetcontreculture.blogspot.co.uk/2012/10/taxer-le-capital-meme-hauteur-que-le.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire