lundi 16 mai 2011

Affaire DSK : le président du FMi pourrait en sortir renforcé !

Et si le le président du FMi sortait renforcé de son épreuve actuelle ?
Reprenons ce qu'on lui repproche : d'être sorti nu de sa salle de bain, dêtre tombé sur une employée de l'hotel qui passait faire le ménage, de lui avoir sauté dessus et de l'avoir enfermé. Autrement dit, c'est la parole du directeur général du FMI, contre celle d'une employée d'hotel de 32 ans, sur de faits qui, en eux-mêmes, sont sujets à interprétation.

Quelles défenses va adopter DSK ?
- déjà : nier toute agression sexuelle
- ensuite : accuser l'employée de l'hotel : que faisait-elle la ? quelqu'un l'a t-elle envoyé ? n'a t-elle pas prémédité l'affaire, ayant reconnu le le président du FMi et ayant remarqué qu'il était seul à NYC
- de plus, suggérer un complot. Les tweet de communiquants proches de l'UMP ne plaident pas en la faveur du parti de la majorité actuelle, dans cette affaire
- enfin, mettre tout cela sur le compte d'une machination politique.

Dommage pour toutes les victimes de viol, un crime qui touche plus de monde que l'alcool au volant, la fraude au RSA ou la consommation de stupéfiants, puisqu'une française sur 10 a été victime un jour de harcelement, de pelotage contraint ou de viol. Et tant mieux pour les hommes, qui en général sont plus acteurs que victimes de ce crime où le coupable est souvent la victime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire