vendredi 6 août 2010

Alternative Libérale reçue en Allemagne par le FDP

Communiqué de presse - Alternative Libérale reçue en Allemagne par le FDP

Deux dirigeants nationaux d'Alternative Libérale ont été récemment reçus à Berlin par un haut responsable du Freie Demokratische Partei (FDP) lors d’une visite officielle du parti libéral français à son homologue allemand.
Les responsables des deux partis ont échangé sur les relations franco-allemandes, le contexte politique dans les deux pays ainsi que sur leurs programmes et expériences respectifs.

« Après notre visite à l’ELDR et au Mouvement Réformateur, fin février à Bruxelles, l’accueil du FDP témoigne de l’intérêt croissant des partis libéraux européens pour Alternative Libérale. »

Louis-Marie Bachelot, Président d’Alternative Libérale, Nelly Guet, Première Conseillère d'Alternative Libérale , et Alain Paillet, Trésorier, en charge des relations internationales, ont été reçus le jeudi 29 juillet au siège du FDP à Berlin par Helmut Metzner, Directeur des Relations Internationales et Directeur de Cabinet de Guido Westerwelle - Président du Freie Demokratische Partei et Ministre des Affaires Etrangères.

Ils ont pu cerner, au cours d’un entretien extrêmement cordial de plus de deux heures, à la fois les difficultés communes auxquelles les Libéraux sont confrontées et les succès incontestables qu’ils remportent, lorsqu’ils sont au pouvoir.

L’analyse de la situation politique en France et en Allemagne a permis de revisiter les programmes respectifs du FDP et d'Alternative Libérale : lutte contre l’étatisme et la bipolarisation de la vie politique, « mehr Netto vom Brutto » (moins d’impôts), « Freiheit in Verantwortung » (la liberté en responsabilité), assainissement des finances publiques, retraites, dépenses de santé. Alternative Libérale a ainsi présenté sa vision d’une authentique démocratie libérale, alternative à la démocratie d’état-providence, dont les trois piliers fondateurs sont : la réforme des institutions dans le stricte respect des principes de subsidiarité et de séparation des pouvoirs, l’allègement et la moralisation du fonctionnement de l’Etat, et la réappropriation de la sphère privée par la société civile et les individus.

Les élections régionales en Rhénanie du Nord–Westphalie, le référendum sur la réforme du lycée à Hambourg, les polémiques UMP-PS, la disparition progressive du Modem au profit du Nouveau Centre et le rapprochement en cours entre Alternative Libérale et ce dernier ont également été abordés lors de ce premier rendez-vous et seront plus amplement discutés lors de prochaines rencontres.

Les représentants d'Alternative Libérale ont enfin été invités à participer, à la rentrée, aux prochaines conventions régionales du FDP qui sont, avec Internet, l’un des deux vecteurs privilégiés par le parti libéral allemand dans sa stratégie de communication directe vers ses sympathisants et le grand public.

http://www.alternative-liberale.fr/index.php/index.php/politique/alternative-liberale-recue-en-allemagne-par-le-fdp.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire