lundi 9 juin 2014

Le FN est très certainement loin d'être mort

Les propos de Jean-Marie le Pen n'y changeront rien : le FN est très certainement loin d'être mort, malgré la dernière sortie du Député Européen d'extrême droite. 

En effet, bien que chacun aura compris l'allusion au génocide des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale dans la petite phrase qui a tant fait parler depuis hier, on peut dire que les électeurs du Front National se moquent bien de l'antisémitisme supposé ou réel des dirigeants du parti d'extrême droite. Peut être même, hypothèse extrême, que ça en fera marrer certains, le noyau dur des extrémistes amusés par celui qu'ils appellent "le vieux".

Pire : la sortie de Jean-Marie Le Pen aura permis aux autres figures du Front National d'apparaitre comme des victimes !

Pour celles et ceux que le Front National préoccupe et qui recherchent des explications à sa progression, ils peuvent regarder cette interview d'un rappeur, très intéressante. Non pas qu'il puisse représenter tout l'électorat frontiste, loin de là, mais ses propos montrent l'évolution de toute une partie des français. 




Les centristes et la droite modérée notamment, dont les valeurs sont aux antipodes de celles, nationalistes et socialistes, du Front National, pourraient explorer les axes de réponse à un gouvernement qui expose tous les jours ses contradictions sur le social, le sociétal ou la diplomatie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire