mardi 3 juin 2014

Jeux Olympiques 2024 : on peut donner raison à Anne Hidalgo

Il semble, d'après ce que raconte Atlantico, qu'en matière de JO 2024 à Paris, Anne Hidalgo (PS) ne soit pas pressée de prendre une décision. 
C'est une sage posture. En effet, les Jeux Olympiques sont une dépense énorme, et difficile à rentabiliser, surtout quand on est un executif socialiste. Il faut vraiment être dans le type d'opposition systématique que détestent les français pour réagir comme l'a fait la maire du XVIIeme arrondissement, Brigitte Kuster (UMP), en mode critique (2) plutôt que voir le point positif pour les contribuables. 

Simplement, on sait bien que si Anne Hidalgo a réagi de la sorte, ce n'est certainement pas par souci d'économiser l'argent public. La preuve, les dépenses inutiles ou controversées se poursuivent à une moindre échelle, comme les fêtes du Ramadan à l'Hotel de Ville ou les festivités de fin d'année. D'autre part, et de manière bien plus significative, le programme logement de la majorité socialo-communiste (objectif de 30% de HLM dans Paris) va ruiner la ville. 

Si Hidalgo, Kuster et les autres responsables de l’exécutif Parisien veulent un projet public et fédérateur, pourquoi ne prêtent-ils pas plus d'attention à la proposition portée par Jean-Christophe Fromantin (UDI), l'Exposition Universelle 2025


Aucun commentaire:

Publier un commentaire