mardi 19 novembre 2013

#TireurFou : et la Société Générale ?

Les journalistes et les politiciens sont forts. Plus forts que les 10 000 salariés de la Société Générale qui travaillent dans les tours de la Défense.

Avez-vous remarqué comme l'attaque du "tireur fou" contre BFM TV, Libération et la Société Générale est devenue



C'est normal que les politiciens pratiquent la récupération politique et que les journalistes défendent leurs collègues, mais n'oublions pas que les salariés de la SG ont tout aussi été choqués par les attaques. 

De plus, posons la question de l'utilité de Libération à la vie démocratique, puisqu'on nous présente cela comme une évidente.

En quoi l'existence de journaux déficitaires, que les contribuables sont obligés de financer (1), contribue t-il à la vie démocratique ? A l'heure d'Internet, le pluralisme des opinions ne peut-il pas être saurait-il être représenté non pas par l'existence de journaux crées en 1945, mais par l'expression de chacun, sur Facebook ou Twitter ? 

De toutes façons, les consommateurs ont fait leur choix : La presse quotidienne affiche des diffusions globalement en baisse en avril 2013 par rapport à avril 2012 (mois marqué par la fin de la campagne présidentielle), selon les déclarations déposées mensuelles publiées par l'OJDSeul le quotidien La Croix a vu sa diffusion progresser de 2,76%, à 97 098 exemplaires.Libération accuse la plus forte chute: -17,29%, à 104 925 exemplaires (2).
Il faut croire que les Unes provocatrices voire insultantes de Libé, ainsi que leur soutien aux idées de gauche, ne plaisent pas. 

Quoi qu'il en soit, réjouissons nous du fait que l'état du photographe de Libération soit stabilisé et que son pronostic vital ne soit plus engagé. Et ayons une pensée pour les salariés de la Sogé. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire