dimanche 3 novembre 2013

Au fait, pourquoi certains centristes sont frileux vis-a-vis du Modem ?

Pourquoi, alors que tous les centristes, y compris votre serviteur, ont voté Bayrou au 1er tour en 2007 et en 2012, en est-on venus à se montrer réservé vis-a-vis d'un mariage Modem-UDI ?
Il y a trois raisons à cela.

1. le choix "à titre personnel" de Bayrou, pour le 2nd tour de la présidentielle 2012
Il n'y a pas eu de candidat libéral à la présidentielle de 2007, ni à celle de 2012 (1). En 2007, Alternative Libérale n'a pas eu 500 signatures étant donné la jeunesse du parti, et en 2012, l'UMP a tout fait pour que non seulement Hervé Morin n'ait pas le droit de se présenter, mais qu'en plus personne à droite ne puisse le faire en dehors de Nicolas Sarkozy. 
Mais s'il n'y a pas eu de candidat libéral, il y a en revanche eu un candidat démocrate, François Bayrou. Son discours, son parcours et son programme, plus pro Européen que la moyenne, plutôt moins anti libéral que les autres et d'inspiration girondine et non pas jacobine, constituaient des points interessants dans un paysage désespérément ultra étatiste et ultra dirigiste, à gauche comme à droite. 
Dans ce contexte et au vu du refus de la bipolarisation qui a toujours caractérisé Bayrou, il est absolument incompréhensible que le béarnais ait voté Hollande au second tour de la présidentielle 2012 au lieu d'être cohérent par le vote blanc (2). 
N'a t-il pas vu ce qui s'est vérifié par la suite, à savoir le fait que Hollande et Sarkozy, c'est exactement le même combat ? Bayrou n'a t-il pas vu les affaires qui entourent le PS, comme l'UMP ? Bayrou n'a t-il pas remarqué que Hollande, comme Sarkozy, penchait vers son extrême pour se faire élire ? Bayrou n'a t-il pas entendu Jean-Louis Bourlanges ? 

2. la forme du mariage proposée
L'Union des démocrates et indépendants (UDI) est un parti politique français de centre-droit, et composée de différents partis qui conservent leur existence, formant ainsi une fédération de partis. Les composantes de l'UDI sont :

  • l'Alliance centriste, présidée par Jean Arthuis ; 
  • Force européenne démocrate, présidée par Jean-Christophe Lagarde ; 
  • France écologie, présidée par Isabelle Jacono ; 
  • La Gauche moderne, présidée par Jean-Marie Bockel ; 
  • Nouvelle écologie démocrate, présidée par Éric Delhaye ; 
  • Le Nouveau Centre, présidé par Hervé Morin ; 
  • Le Parti libéral-démocrate, présidé par Aurélien Véron; 
  • Le Parti radical, présidé par Jean-Louis Borloo ; 
  • Territoires en mouvement, présidé par Jean-Christophe Fromantin.

  • (le CNIP a été exclu)

Chacun de ces partis, y compris le Nouveau Centre ou le Parti Radical, sont des composantes de l'UDI.

Voici le schéma actuel de l'UDI


Voici ce que le Modem veut : une fusion entre égaux 


Voici ce qui devrait être : une acquisition du Modem par l'UDI



3. les questions programmatiques

Plus que Bayrou, ce sont les propos d'un certain nombre de militants Modem qui sont inquiétants. Plus à gauche que le PS parfois, ces militants refusent de mettre le Front de Gauche sur le même plan que le front National, et rêvent de grand plan de relance keynésienne à coup de déficits encore plus monstrueux que celui auquel nous sommes actuellement confrontés. Qu'ont-ils à voir avec l'orientation libérale qui est le choix d'un certain nombre de responsables de l'UDI tels qu'Aurélien Véron ?



Maintenant, puisque c'est la fête, réjouissons-nous ! Sans doute que le notaire reviendra plus tard sur les détails du contrat de mariage ? Que le couple ne penche pas trop à gauche et peut-être que les choses se passeront bien ? Il manque à ce mariage les cousins éloignés, les Réformateurs de l'UMP par exemple. Leur présence paracheverait la recomposition de la droite et du centre avec, d'un coté, des centristes, libéraux démocrates pro européens, de l'autre, la droite conservatrice.



(1) Le Parisien Libéral Pour qui voter aux Présidentielles dimanche prochain ? Frédéric Bastiat ? 15 avril 2012
(2) Le Parisien Libéral Bayrou se trompe 4 mai 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire