vendredi 14 décembre 2012

PS : n'en jetez plus, la coupe est pleine !

Libertarian Mind invite à visionner des extraits de la conférence La gauche est-elle le camp du Bien ? organisée par Enquête & Débat à Paris le 12 décembre 2012. (la réponse se déduit assez aisément de la question).
Gauche Totalitaire revient sur le socialisme en chemise brune, de Benoît Malbranque
H16 analyse les Peillonnades scolaires pour une éducation encore plus bisou ! L'Hérétique aussi, rit grâce à/(à cause de ?) Peillon. 
Authuiel, le modéré protestant centriste, remet en cause les qualités d'Aurélie Filipetti en tant que ministre 
Vlad, Un Raleur de Plus, montre à quel point les socialistes sont minables (notamment autour de l'affaire Depardieu). 
Philippe Gibault se demande si Hollande est un nouveau Sarkozy, en ce qui concerne la justice. 
Extreme Centre note que "malgré" le socialisme : les Français se sentent plus pauvres.
Hervé Morin, un des seuls responsables politiques qui avait fait fait part de son opposition à la nationalisation du site de Florange, note que  [sur Florange], le gouvernement a sali l'image de la France et berné les partenaires sociaux.

Enfin, ne mentionnons pas Libertarien, pour qui Hollande est un idéologie au charisme d'huitre ;-)

Bref, que se passe t-il chez les centristes et les libéraux démocrates ? C'est simple : ils sont comme des millions de français et de français, qui n'en peuvent plus de cette clique au pouvoir.

Hollande a été élu un peu par hasard (merci DSK et Nafissatou Diallo), un peu parce que la République Socialiste des Bisous est censée offrir Noel 365 jours par an et un peu parce que Hollande avait une sorte d'image de probité et d'intégrité qui faisait totalement défaut à Sarkozy.

Tout ceci a volé en éclats. Elle est très loin, la tirade, "Moi Président de la République".


Une belle brochette

Le mythe : "Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante"
La réalité : Hollande et Valls s'invitent au procès Trierweiler contre "La Frondeuse" (source Libération)
Conclusion : Hollande piétine l'article 16 de la DDHC : Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de constitution. 












Août 2010 : Expulsion des Roms, déchéance de la nationalité... Aubry dénonce la "dérive antirépublicaine" de Sarkozy (l'Express)

Août 2012 Roms: colère mesurée de Martine Aubry contre Valls.  La maire de Lille ne condamne pas les expulsions de Roms, seulement l'absence de solutions alternatives. (France 3 NPDC). 









4 Juillet 2011L'Etat doit plus d'un milliard d'euros aux Parisiennes et aux Parisiens! (source YouTube, DailyMotion, Orange)

15 Mai 2012 Delanoë ne veut pas présenter à Hollande la «facture» des dettes de l'Etat à Paris (20 Minutes)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire