mardi 24 avril 2012

Peuple de France, on vous ment, on vous spolie :-)

Il parait que suite au 1er tour des présidentielles, les 2 finalistes ont chacun compris le message que les 30% des français qui sont pour la sortie de l'euro ont adressé comme message.
Quelle douce plaisanterie. 

Déjà, il n'y a pas de compatibilité entre le projet politique de la fille à papa de Saint Cloud, d'une part, le projet fédéraliste et libéral européen, d'autre part, et la soi-disant synthèse que l'UMP tenterait de tirer de tout cela. La fille à papa de Saint Cloud est cohérente : si on veut faire du socialisme, alors il faut faire du nationalisme. L'égalisation des revenus, le patriotisme économique, la renationalisation de la monnaie ne peuvent pas aisément être atteints en situation d'ouverture des frontières, c'est une évidence. 
Il faudra simplement que les nationalistes expliquent comment ils vont payer leur pétrole avec un franc perdant 50 ou 70% de sa valeur, et comment les restaurants parisiens vont tourner sans clandestins. Leur seule solution est, comme le prévoit le Parti Socialiste, de prendre le contrôle de l'épargne privée des français, ou, autre option, d'aller se servir à l'étranger. Question : contre quel pays veulent-ils entrer en guerre ? 

Sinon, le peuple de France, il faudra un jour qu'il comprenne, de son coté, que c'est bien beau de vouloir un régime de protection sociale tels que les livres socialistes le décrivent, mais que quand on achète des Logan made in Romania, des fraises espagnoles ou du textile chinois, alors on vote avec son porte monnaie. On peut pratiquer le nationalisme économique, mais il faut dans ce cas renoncer aux t shirts à 10 euros et aux 4x4 à moins de 10 000 euros.

Il y a autre chose que les politiciens n'osent pas avouer : nous ne sommes pas égaux en destins. A moins de supprimer la chance, de niveler le talent, de restreindre les ambitions et de restreindre l'accès à la technologie, il n'y a aucun moyen d’empêcher l'existence des personnes dont les revenus s'envolent. la vie est ainsi faite que à talent voisin, un footballeur du PSG, qui génère un buzz médiatique énorme, gagne 100 fois plus que son collègue déjà bien payé d'un petit club de L2, grâce aux droits TV et aux t-shirts vendus. Des footballeurs, des traders, des entrepreneurs à succès, des artistes qui émergent, ça a toujours existé, mais l'environnement fait que les possibilités de gains sont démultipliées.  Les politiciens, au lieu de proposer un environnement favorisant des opportunités équitables pour chacun, tentent de faire croire que l'égalitarisme est possible. Pour que ce dernier devienne une réalité, il ne suffira pas de supprimer Schengen et de restreindre l'immigration. Il faudra aussi mener une politique ressemblant à celles expérimentées pendant 40 ans à l'est du rideau de fer. Est ce que nous voulons ? 

Donc, soit on  fait du fille à papa de Saint Cloud, soit on fait du Madelin. Et les libéraux, comme Gaspard Koenig (candidat aux législatives 2012 pour l'Europe du Nord) ont plutôt tendance à penser qu'il manquera 4% à Sarkozy au second tour parce qu'il a été trop mou, pas parce qu’il a été trop dur, en terme de libéralisme. 


Quelle solution pour l'UMP, qui n'a pas d'autre choix que de s'allier à la fille à papa de Saint Cloud puisque les socialistes n'ont pas honte, eux, de s'allier aux communistes ? C'est simple : rester fidèle aux valeurs de droite, libérales et démocrates ET rappeler que le Front National et le Front de Gauche, c'est la MEME ignominie anti démocrate, autrement dit, rendre l'extreme gauche communiste, trotskyste et anti libérale infréquentable. Avec 100 millions de morts liés au communisme, ca ne devrait pas être trop difficile.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire