jeudi 3 juillet 2014

Sarkozy mis en examen

Il aura fallu que Nicolas Sarkozy soit mis en examen, suite à une conversation qu'il aurait eu avec son avocat et dans laquelle ses propos pourraient laisser penser à un délit de favoritisme, si on a bien compris, pour que la droite s'inquiète enfin des écoutes sauvages.

Et bah dis donc les gars, vous aurez mis le temps !

Mais, au fait, c'est pas le gouvernement de Fillon Sarkozy qui, par la Loppsi, a élargi les possibilités d'écoutes de n'importe quel citoyen par n'importe quel fonctionnaire, pour des motifs y compris non liés au terrorisme ? C'est pas l'UMP qui voulait plus de sécurité ? 

Nous y sommes ! 

Quand est ce que la droite va comprendre que l'Etat, il faut, y compris sur ses missions régaliennes, le corseter, car si on le libère, il devient hors de contrôle ? Les gens de la Manif pour Tous en savent quelque chose. 

Allez, encore un peu d'écoutes, ou de bombes lacrymo de policiers dans la tête, pour que la droite comprenne que, non seulement, quand on pratique une politique socialiste de droite, on pave la route pour le vrai, l'authentique étatisme de gauche, et qu'en plus, les monopoles, y compris de la violence légitime, c'est dangereux.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire