lundi 26 novembre 2012

Et si Anne Hidalgo s'occupait des affaires de Paris ?

Est -ce que vous saviez, chers Parisiens, que quand on élit un conseil municipal, celui-ci est censé, en échange des impôts que l'on nous soutire paie, s'occuper des affaires de la ville

Non, on dit ça, parce que, d'un coté on a Anne Hidalgo qui se mêle de l'architecture de la future église orthodoxe du quai Branly (alors qu'il s'agit d'une négociation du ressort ministériel, d'après le Monde). De l'autre, on a cette même Anne Hidalgo qui ne s'occupe pas d'un sérieux problème qui concerne les parisiens, la propreté des piscines municipales. 

Ah oui, c'est moins glamour d'avoir à se coltiner les grèves des agents municipaux (voir Nageurs.com) ou les inspections sanitaires, plutôt que de se mêler des relations franco-russes. D'ailleurs, il vaut mieux que l'héritière de Delanoë ne se mêle pas de ces relations franco-russes. Que pourrait-elle avoir à dire, par exemple, sur les ventes d'armes de notre beau pays à cette si belle démocratie alors que Flamby Mollande François Normal 1er Hollande n'évoque pas le sujet ? 

Donc, serait-il trop demandé à celle que son arrondissement n'a jamais élu de bien vouloir, plutôt que de faire campagne aux frais du contribuable, 

En attendant, il y a de la circulation à améliorer, des piscines à rendre propres et des impôts à baisser. Ca n'est pas le travail qui manque. Si le PS n'est pas prêt à le faire, d'autres sauront s'y prendre. Comme dirait l’Hérétique, Électeurs de gauche, vengez-vous de la gauche : votez centriste !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire