samedi 1 novembre 2014

85 people have the same wealth as the poorest 3.5bn

85 personnes sur terre sont tellement riches que leur patrimoine équivaut à celui des 3,5 milliards d'être humains les plus pauvres.
L'etude de l'ONG Oxfam a en effet de quoi frapper !

Faut-il en conséquence une taxe mondiale, afin de réguler tout ca, comme certains le réclament ? 

Bien sur que non.

D'une part, qui dit taxe mondiale dit état mondial, le pire cauchemar qu'il soit. On a beau constater que le manque de coordination des services douaniers peut parfois poser problème, comme dans le cas de la drogue ou du terrorisme, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.
Un état mondial serait une prison mondiale, pas seulement pour les milliardaires, mais pour nous tous. 
Constatons déjà les ravages et dérives liées à la loi FATCA, par exemple.

D'autre part, prenons la liste de ces 85 personnes les plus riches. Certaines sont des héritières (Liliane Bettencourt), mais d'autres d'authentiques créateurs comme Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, Jeff Bezos (Amazon), Michael Dell (Dell), Sergey Brin et Larry Page (Google) ou encore Lee Kun-Hee (Samsung).
Est ce qu'il faut regretter que des gens qui ont transformé le monde soient récompensés en conséquence ?
De plus, le patrimoine de ces 85 personnes les plus riches est constitué principalement d'actions de leurs entreprises, pas de lingots d'or planqués dans un coffre type Picsou. En quoi, par exemple, répartir les 20 milliards d'euros d'actions LVMH de Bernard Arnault vers les 60 millions de français, soit un peu plus de 300 euros d'actions LVMH par français, changerait quoi que ce soit à la situation des français ?
Vouloir faire disparaitre les fortunes considérées comme excessives ne changera rien à la vie des gens.

Ce n'est pas d'un impôt mondial sur le patrimoine dont nous avons besoin, mais d'une économie fluide, qui crée des opportunités. 
Quand à ceux qui regrettent que Mme Bettencourt soit si riche sans jamais avoir travaillé, qu'ils se demandent s'il est acceptable, dans la même logique, qu'un policier français gagne 15 ou 20 fois plus qu'un prof de maths au Mali. Mais ces mêmes gens ont la solution entre les mains : qu'ils cessent, chaque samedi chez Auchan/Leclerc/Carrefour/Intermarché/U, d'enrichir Mme Bettencourt en achetant des produits l'Oreal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire