lundi 31 décembre 2012

Les voeux d'Hervé Morin aux Français pour 2013

2012, le best of du Parisien Libéral

France in denial
un post du 31 mars 2012

Flamby, honte de la France

un post du 23 mai 2012

La rigueur au tournant, vous aviez voté pour ça ?


catastrophique et honteuse gauche socialiste !
http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/07/catastrophique-et-honteuse-gauche.html
un post du 13 Juillet 2012

#harcelementderue

http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/08/harcelementderue.html
un post du 2 Août 2012

Casse toi, riche con

http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/09/casse-toi-riche-con.html
un post du 10 septembre 2012

Charlie Hebdo caricature Mahomet, Ayrault "désapprouve"

un post du 18 septembre 2012


Au coeur du Tea Party - Arte


http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/10/au-coeur-du-tea-party-arte.html
un post du 31 octobre 2012
également sur Contrepoints et Paperblog


Eglise Catholique : Cécile Duflot paravent des problèmes du gouvernement

un post du 3 décembre 2012


Anne Hidalgo doit être élue car c'est une femme


http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/09/anne-hidalgo-doit-etre-elue-car-cest.html
un post du 5 septembre 2012


samedi 29 décembre 2012

Taxe à 75% rejetée par le Conseil Constitutionnel

FF / S'informer sur Paris ? Que suivre sur le net ?



Vendredi oblige : le FF qui s'impose !



Le Delanopolis, pour les dessous de la vie politique Parisienne tels que le service com de la Mairie de Paris ne les racontent pas. Incontournable !








Soso les bons tuyaux, le blog de tous les bons plans resto, bars, boutiques de la capitale.








Paris est sa banlieue. pour toutes celles et tous ceux qui s'intéressent au Grand Paris.






Paname Ensemble, avec sa localisation par stations de métro des bloggeurs parisiens.










Paris Zig Zag, un blog éclectique sur la ville, ses lieux de sortie, son histoire, le tout agrémenté de jolies photos.






Blog en commun, indispensable pour tous les usagers du métro et du RER Parisien.

vendredi 28 décembre 2012

La controverse libérale : le cas Morsay

Morsay est un cas. Inconnu jusqu'il y a peu de la sphère libérale stricto sensu voire politique, Morsay est au contraire une star du net, pour de bonnes et de mauvaises raisons.

Ce rappeur, apparemment également brocanteur (?) à Clignancourt, a gagné ses lettres de noblesse quand Brice Hortefeux, fidèle à une tradition stupide qui consiste à donner de l'importance à des vidéos de rappeurs anti flics, ainsi que Frédéric Mitterrand et les associations "LGTB" ont porté plainte contre la chanson "J'ai 40 meufs".

Bien joué ! La suite a été une sorte de "tweet clash / blog war" contre un jeune francilien dénommé Vinceneil., un autre rappeur.

Depuis, il semble que Morsay ait décidé de se lancer en politique, ou du moins faire connaitre ses idées. Elles sont d'inspiration libertarienne : Morsay note que Sarkozy et Hollande, c'est le même combat, toujours plus d'Etat et moins de libertés. 

Quelque part, la démarche de Morsay est logique. Bien que, par provocation/ignorance/jeu, la banlieue aime afficher un discours de gauche, elle est fondamentalement anti-socialiste. La jeune UMP Camille Bedin l'a bien montré dans son dernier essai, pourquoi les banlieues sont de droite. D'ailleurs, la gauche n'aime pas la banlieue non plus. Elle préfère le 6eme arr, et si elle soit aller dans le 11eme, le 18eme ou à Montreuil, elle préfère que ce soit avec le moins d'arabes et de noirs possible. Comme la droite, direz-vous ? Certes. Mais en plus hypocrite.




Sarkozy était bien plus socialiste que libéral, mais il y a beaucoup plus de communautés de valeurs entre les jeunes outsiders et l'ancien président de la République qu'avec François Hollande, qui diffère de Sarkozy sur un point : il a un pedigree parfait, au contraire de Sarkozy le parvenu mal élevé

Le projet libéral vise à réconcilier les valeurs de liberté économique que la droite défend mollement (en fait, pas du tout puisqu'elle a fait explosé les impôts et les déficits) et les valeurs de libertés civiles que la gauche dit défendre. Ce projet libéral est donc en mesure, si des gens comme Morsay sont la pour le porter, de séduire des électeurs qui ont compris il y a bien longtemps que l'Etat est le problème, et non pas la solution.

A suivre ! En attendant, visitez http://www.morsay.net/.

Il se passe quelque chose en France.

jeudi 27 décembre 2012

Pourquoi l'anti-Hollandisme ?

Rebondissons sur l'analyse du journaliste du Monde, Samuel Laurent, qui a étudié la blogosphère politique française en coopération avec Linkfluence

Il écrit dans son chapitre"Anti-hollandisme" et ponts avec l'extrême droite: "Si Opposition Républicaine essaye de faire dans la critique "de fond" et "s'interdit de tomber dans la facilité de taper sur 'Flanby'", le sobriquet dont les sympathisants de droite affublent souvent François Hollande, d'autres ont moins de scrupules. De sa cravate de travers à sa compagne en passant par ses tics de langage, le "Hollande bashing" fleurit dans la blogopshère de droite, comme l'antisarkozysme avait servi de ciment à celle de gauche entre 2007 et 2012."

Il est vrai que ce blog n'est pas exempt de cette tendance qui consiste à nommer le président de la République du nom d'un dessert lacté caramélisé.



Alors, posons nous la question : Pourquoi l'anti-Hollandisme ? 

Réponse : parce que Hollande a été élu, non pas sur un programme, mais avant tout parce que les gens ne voulaient plus de Sarkozy. Qui l'affirme ? Tout le monde, surtout à gauche : 
  • la gauchosphère comme voie militante "Raison #1 : Sarkozy n’aime pas les gens. Nous nous souviendrons longtemps de ces insultes répétées, de ses frasques. Je crois que ce n’est pas le cas de François Hollande"
  • les tribunes d'intellos qui s'expriment dans le Monde et commencent par "Beaucoup d'électeurs veulent faire barrage à Sarkozy".
  • des élus socialistes comme Raymond Occolier qui affirme "Les gens n’avaient pas bien lu le programme de François Hollande ! Les Martiniquais ont d’abord voté contre Sarkozy. Certains étaient certes conscients du projet de « mariage » homosexuel, mais ils s’imaginaient que cela ne passerait jamais dans l’opinion, tout comme le vote des étrangers.
La première source du Hollande bashing, c'est la campagne de Hollande elle-même. Les meilleurs opposants à Hollande ont été les communistes qui voient en Hollande un capitaine de pédalo, et les socialistes, qui savent qui est Hollande. Surtout Marie-Ségolène Royal.  


La deuxième source du Hollande bashing, c'est l'attitude outrancière de la gauche socialiste entre 2007 et 2012. On pouvait ne pas être d'accord avec Sarkozy, ses nationalisations, ses augmentations d’impôts  ses lois et son interventionnisme ultra étatiste et sa politique keynésienne et ultra socialiste, mais fallait-il l'attaquer sur : 
  • sa taille 
  • ses origines familiales
  • son phrasé 
Sur le plan politique, peut-on : 
  • dénoncer (à juste titre) la droitisation de l'UMP et ne pas dénoncer la gauchisation du PS ?
  • insister sur les affaires qui concernent l'UMP et ne pas voir celles au PS ? 
Il faut de la cohérence. Si on ne veut pas d'un petit (de taille) avocat de Neuilly à la diction incertaine et entouré de gens mis en examen ou condamnés, prêt à tout pour gagner y compris à défendre certaines des idées de la fille à papa de Saint Cloud, alors comment peut-on vouloir d'un petit (de taille) énarque de Neuilly à l'orthographe incertaine et entouré de gens mis en examen ou condamnés, prêt à tout pour gagner y compris à défendre certaines des idées de Mélenchon

La vérité c'est qu'entre 2007 et 2012, Sarkozy, au delà des erreurs (fatales) de style, a pratiqué la politique que la gauche aurait fait : hausse des impôts  hausse du déficit pour ne pas couper dans les dépenses publiques, tentative de rationaliser la gestion de l'Etat, nombre record de lois, interventionnisme public, politique diplomatique active (mépris de nos partenaires Européens et compromis entre des alliances classiques et des nouveaux partenariats). Voyant cela, la gauche ne pouvait pas vraiment critiquer le fond, elle a donc critiqué la forme, oubliant que Hollande est un millionnaire qui déjeune dans des restaurants bien plus chers que le Fouquet's et se déplace en jet privé. Ne parlons pas de DSK et ses steaks à 242 $

La troisième source du Hollande bashing, c'est que les français, notamment les libéraux, ne sont pas dupes. Ils savaient que Hollande augmenterait la TVA, par exemple, ou que ce que les électeurs de gauche dénonçaient chez Sarkozy se retrouverait chez Hollande, comme les expulsions de Roms ou le non respect de la séparation des pouvoirs. En dehors du fait de gagner et conserver le pouvoir, quels sont les moteurs d'action chez Hollande ? Quelle est sa vision, en dehors du Toujours plus d'Etat et toujours moins de libertés ?

Enfin, pensez-vous que Mitterrand aurait pu être président de la République à l'heure de Youtube, Dailymotion, Facebook et Google ? Sarkozy a été le premier président français vivant à l'heure du net 2.0. 
Le vrai moteur du Sarkobashing a été la transparence de l'Elysée, voulue ou subie. 

C'est pour ça qu'on peut affirmer : vous avez aimé le Sarkobashing ? Vous adorerez le Hollande bashing. Il n'y aura ni indulgence, ni respect !



Web politique français 2013 et Linkfluence

Vous avez lu sur lemonde.fr l'article de Samuel Laurent intitulé "

Une "droitosphère" en expansion face à une "gauchosphère" en plein doute"

Linkfluence y explique qu'ils "établissent depuis cinq ans une cartographie annuelle de cette blogosphère : à partir des liens que font entre eux sites et blogs politiques, un algorithme génère automatiquement une cartographie qui "fait émerger des proximités entre les sites qui sont au final des proximités idéologiques et communautaires, d'interaction et d'échange",, ". 

Mais comment Linkfluence a pu ne pas voir les liens entre ce blog, le Parisien Libéral, et Libertarien, Extreme CentreAlain Madelin ou Nouvelles de France ?


Video surveillance de Paris ? Quels couts, quels bénéfices ?

Ça fait maintenant un an que la capitale est une zone renforcée de video surveillance.
Sur ce cas précis, le clivage n'est pas de type gauche droite mais plutôt du genre citoyens vs autorités, pourquoi ?

Déjà, cette politique de loftisation de Paris a été soutenue par Bertrand Delanoé et par Anne Hidalgo aussi bien que par François Fillon et Rachida Dati.



Ensuite, les 11 000 signataires de la pétition de http://www.paris-sans-videosurveillance.fr/ ont-ils servi à quelque chose ? Non. Personne n'en a tenu compte.

Citoyens et citoyennes, vous sentez vous vraiment plus en sécurité dans Paris  ?
La réponse est non, évidemment. Alors, si on revenait sur cette expérience coûteuse et inutile ?
Owni a publié une carte des zones vidéo surveillées http://www.click2map.com/v2/click2map/cameras_videoosurveillance_paris


mercredi 26 décembre 2012

Carte de la blogosphère politique 2013 : critique de la méthode Linkfluence

La carte de la blogosphère politique 2013 réalisée par Linkfluence et publiée par Samuel Laurent sur lemonde.fr est le buzz de la journée.

Mais est-il pertinent d'affirmer que la gauchosphère domine le web politique français ?
Certes, il y a des blogs de 1er plan comme Seb Musset, SarkoFrance, Spartakiste, Gauche de Combat qui publient régulièrement.

Mais quid de ces centaines de sites que la Coopol a mis en relation ? La galaxie socialiste est un astre mort, et pas uniquement sur le plan des idées.

Prenez un site comme http://culture.parti-socialiste.fr/ qui, si on en croit le cliché, devrait être un des points centraux de la pensée socialiste qui laisse croire que seul l'appui de l'Etat peut permettre à la culture et aux artistes d'exister, comme si les artistes étaient nés avec le statut d'intermittent du spectacle.





Pas un post depuis 2011.




Sur le même sujet 


Carte de la blogosphère politique 2013


http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/12/carte-de-la-blogosphere-politique-2013.html



Blogosphère politique 2013 : et les libéraux ?



Blogosphère politique 2013 : et les libéraux ?

Suite à la publication par le Monde de l'enquête "Carte de la blogosphère politique 2013", on peut simplement se demander "et les blogs libéraux ?".

En effet, le journaliste, Samuel Laurent écrit "au-delà des personnes, on retrouve au sein de la "droitosphère" des pôles qui incarnent bien deux droites différentes. D'un côté, une polarisation autour des questions économiques et de fiscalité émerge, notamment dans la sphère des blogs (ultra) libéraux. De l'autre, une droite plus conservatrice, concentrée sur des questions de société, comme le mariage entre personnes de même sexe. Cette seconde droite s'incarne par exemple dans le blog de l'éditorialiste du Figaro Yvan Rioufol, très consulté, ou encore sur le blog de l'ex-député UMP Christian Vanneste". 
Déjà, on peut se demander pourquoi il écrit "ultra" libéraux et non pas juste "libéraux".
Ensuite, il est faux de dire que la sphère libérale se concentre sur les questions économiques et de fiscalité. Les libéraux se concentrent sur les libertés, qui passent par un recul de l'Etat.

Nous avons donc une variété de sujets qui est un peu plus large que la seule politique économique désastreuse de Flamby ainsi que ses choix fiscaux, qui, s'ils sont outranciers et mettent la France en danger, ne sont que le prolongement des options retenues par Fillon entre 2007 et 2012. 





On est donc également loin de la petite guéguèrre Fillon-Copé.

Les libéraux essayent de faire passer l'idée que droite n'est pas forcément synonyme de libéral, au contraire (pendant 5 ans, nous avons eu du socialisme de droite) et que les libéralisme ne se limite pas à l'économie.




Sur le même sujet : 

Carte de la blogosphère politique 2013

Carte de la blogosphère politique 2013


En effet, tous les ans, Linkfluence cartographie le web politique en analysant les dizaines de milliers de liens qu'entretiennent entre eux sites, blogs, forums, comptes Facebook ou Twitter. La méthodologie est criticable mais elle a le mérite d'exister, et d'être suivie dans la durée.

Les principaux enseignements pour 2012 sont que :


  • les blogs de gauche au sens large dominent, même s'ils ne sont pas d'accord entre eux
  • les centristes sont perdus
  • les analystes politiques refusent de considérer les blogs libéraux comme un blog distinct
  • les analystes politiques ne lisent les blogs libéraux que sous l'angle économie & fiscalité
  • la droite se divise entre soutien ou opposition à la "réacosphère".
Retrouvez l’enquête du Monde sur le site web du quotidien du soir http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2012/12/26/carte-de-la-blogosphere-politique-2013_1809704_823448.html

NB : le journaliste, Samuel Laurent, semble penser que le surnom Flamby que les bloggeurs donnent à Hollande est lié à la droite. Il semble que ce soit inexact puisque c'est Montebourg qui a trouvé ce surnom (source : France TV Avril 2012 http://www.francetv.fr/2012/de-babar-a-flamby-quel-nom-de-code-133556)

Egalement sur Ecologie Libérale
http://ecologieliberale.blogspot.fr/2012/12/carte-de-la-blogosphere-politique-2013.html

Boxing day

En ce jour de reprise du championnat britannique, saluons la première moitié de saison du PSG, champion d’automne !


Et profitons en par la même occasion pour réitérer la demande des élus EELV de la capitale : cesser toute subvention au PSG. En effet, si on en croit l'Observatoire des Subventions, le PSG continue à bénéficier indirectement de subventions.
Est-ce normal ?


mardi 25 décembre 2012

Noel : fête inconnue au bataillon pour l'Elysée ?

Un sapin de Noël à l'Elysée, combien de temps encore ?
Il parait que Hollande a été élu pour réconcilier et apaiser le pays.

On peut s'interroger sur cette assertion.

Alors que l'Elysée envoie des communiqués de presse pour souhaiter une bonne fête de l'Aid à nos compatriotes de confession musulmane, apparemment le service presse de l'Elysée ne juge pas bon de communiquer sur Noël, une fête païenne que l'Eglise Catholique s'est largement appropriée, du fait de l'anniversaire de la naissance du Christ. Noël, avec Pâques, est le principal rendez-vous des communautés chrétiennes de France et du monde entier. Et au delà,  Noël est une fête dont la signification a largement dépassé les frontière de telle ou telle religion, pour devenir la fête de tous les enfants.

Les signaux de mépris que le pouvoir socialiste actuel envoie à la communauté catholique de France sont inquiétants. 
Quel est le motif de cet acharnement ? Quelle est la stratégie de François Hollande, président de la République et disciple de Mitterrand ? Faire progresser le Front National pour mobiliser les gauches pour 2014 autour d'une problématique de type 21 avril ? Restaurer la querelle francs-maçons/Eglises ? Un motif plus obscur encore ? 

Aziz Senni, UDI
La meilleure réaction vient probablement d'Aziz Senni, entrepreneur, membre fondateur de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI, le parti centriste de Borloo) et apparemment musulman pratiquant également (si on en croit Bladi.net) : 

"J'aurai aimé que le Président Hollande puisse adresser ses vœux de Joyeux Noël à la communauté Chrétienne comme il l'a fait à juste titre pour la fête de l'Aïd auprès de la communauté musulmane. Ce genre "d'oubli" crée de la division entre les français par le développement d'un sentiment de traitement inéquitable. A titre personnel, dans l'intérêt du vivre ensemble, pour les principales grandes fêtes religieuses, je souhaite que le Président puisse avoir la délicatesse d'adresser des vœux à chacune des communautés concernées".

Egalement sur Contrepoints
http://www.contrepoints.org/2012/12/26/109283-noel-fete-inconnue-au-bataillon-pour-lelysee

Joyeux Noel à toutes et à tous !

Oh Oh Oh

lundi 24 décembre 2012

Rêve de Noel : la gauche explose en vol en 2013 ?

Flamby Mollande
Connu pour un célèbre "moi président de la République" démenti jour après jour. Flamby Mollande ? C'est la gauche qui en parle le mieux. Rappelez-vous ce que Royal, Valls, Montebourg, Aubry ou Royal disaient de Moi Présiflan ! Et dire que le pauvre voudrait un peu plus d'indulgence et de respect ... (lire "Aucune indulgence, aucun respect" un post du 1er novembre 2012). Lisez aussi "Hollande : Un Charisme d'Huitre Idéologue" chez Libertarien.



Z-Ayrault
L'ex maire socialiste de Nantes qui fichait les SDF (source Libération), est un proche des francs-maçons (source l'Expresse-deo) qui passe vite sur sa condamnation à de la prison avec sursis en 1997 (source le Monde). Aujourd'hui, le 1er Sinistre de France génère sa propre opposition y compris à gauche, en s'acharnant sur l'inutile projet Notre-Dame-des-Landes (lire Fédération Anarchiste, Parti de Gauche, EELV, ModemEcologie Libérale, le Cri du Contribuable, le Parti Libéral Démocrate, les Royalistes). 



Manuel Valls
Valls expulse des Roms et des clandestins comme ses prédécesseurs mais il n'est pas qualifié de fasciste à la solde d'un président avide de rafles. Allez savoir pourquoi. En attendant, le ministre de l'intérieur et des cultes a l'indignation sélective, et préfère parler des profanations de lieux cultuels musulmans plutôt que de la christianophobie. Et il n'aime pas celles qui n'aiment pas l'Espagne, comme Aurore Martin (source le Monde).



Jérome Cahuzac
Alors, compte en suisse, ou pas ? En attendant, ce responsable du budget aime les Rolex et les Patek, ce qui n'est pas un crime, mais il parait que la gogoche avait pris le bling bling de Sarkozy en horreur ? 







Delphine Batho
Cette simple bachelière montre qu'il est encore possible de réussir en France. Certes, cela suppose de se moquer des contribuables, pour pouvoir se loger à prix réduit alors qu'on a un salaire de député. Oui, et alors ? 



Philippe Torreton

Le meilleur ! Cet élu parisien qui habite à temps plein dans la Sarthe veut donner des leçons de civisme à certains de ses collègues acteurs. 
Il peut avoir le sourire, Torreton ! En attendant de ne pas aller voir ses pièces subventionnées, retrouvez le post "Philippe Torreton insulte les contribuables" sur le Parisien Libéral, sur Contrepoints, sur Agoravox, le Quotidien qui mark, Paperblog, Insoumission, le Francilien Libre.  




Pierre Moscivici
Il est très fort ! Moscovici change de discours comme de chemise. Social démocrate à Londres, il se transforme en enfumeur une fois revenu à Paris. 
Vous n'y croyez pas ? Lisez la tribune de Gaspard Koenig sur Atlantico "Moscovici à Londres : cas d'école des contradictions de la gauche au pouvoir" puis l'analyse de Jean-Louis Caccomo dans Economie Matin "Monnaie, finances, inflation, règle d'or : mais de quoi parle-t-on vraiment ?" ou H16 sur la légèreté de la fiscalité socialiste




Marisol Touraine

Si vous vous demandez ce que devient le déficit de la Sécurité Sociale, demandez à Marisol Touraine ! Si vous n'êtes pas cardiaque, cliquez sur Marisol Touraine: Il n'y a pas d'assistanat en France ! ( lol ), un post de Corto74, et si vous n'en pouvez plus de ce système anti-social, lisez "Fin du monopole de la sécurité sociale : eux aussi votent avec leurs pieds" sur Contrepoints





Le Drian
Le Drian, c'est le ministre de la défense. Heureusement qu'il y a des députés comme Charles de Courson pour attirer notre attention sur l'embrouille liée à l’exécution budgétaire de la Défense : comment peut-on confondre problème d’exécution budgétaire et problème de budgétisation ? (lire "204 millions en urgence :la fin d'un-systeme est proche sur le blog Lumières & Libertés ou Opex360)  A quoi va servir la rallonge discrètement passée ? Future guerre du Mali ?


Najat Belkacem
Fabuleuse Najat Belkacem. Cette franco-marocaine qui doit sa carrière à son origine ethnique (dixit Marie-Ségolène Royal) s'est spécialisée à la fois dans les propos racistes (lire Lyon Capitale) et dans le silence sur les propos émanant de la gauche, quand ils gênent la parole officielle. Quelle est la position de la ministre des Droits de la Femme sur les propos de Pierre Bergé ? (lire GPA : Pierre Bergé a raison de relancer le débat, un post du 18 déc. 2012) 


Laurent Fabius

Bravo ! Les 85 000 euros dépensés pour accrocher des tableaux du musée d'Orsay au Quai d'Orsay sont passés comme une lettre à la poste, même si BFM ou quelques blogs comme  Vlad-Un raleur de plus en ont parlé (lire "Remboursez !"). 






Montebourg

Montebourg ... condamné par la justice ... mais confirmé par Ayrault ... (source Libération). Allez comprendre ...



Duflot craint d'être mise sur écoute par son collègue Valls (source le Parisien). A t-elle tort de se méfier ? Pas forcément. Moi Présiflan de la République a été formé à l'école Mitterrand. En attendant, cette écolo est la meilleure chance du centre et de la droite à Paris en 2014 : si elle se présente aux municipales, son amie Anne Hidalgo est certaine de perdre des arrondissements stratégiques




Absence de cohérence idéologique, mépris de la charte signée par les ministres, décisions irrationnelles, poursuite du Sarkozysme par d'autres moyens, impopularité record : il y a une solution à cette situation : la démission :!

dimanche 23 décembre 2012

La police vous souhaite un Joyeux Noel à Paris !

FNAC des Ternes, 23 Décembre 2012, 14h33

FNAC des Ternes, 23 Décembre 2012, 14h34

Apparemment, la trêve des confiseurs n'a pas encore commencé pour le contribuable. Prenons en pour preuve cette lamentable descente de la police qui met des amendes pour stationnement illicite, devant la FNAC des Ternes, un dimanche après midi de courses de Noël. On voit à quel point les autorités publiques sont à la recherche du moindre euro qu'elles pourront soutirer aux citoyens de ce pays ! 

Tous les habitants du quartier et toutes les personnes qui y travaillent savent qu'il y a toujours eu des scooters garés à cet endroit, et que nombre d'entre eux sont soit des clients soit des employés de la FNAC. 

Cette distribution d'amendes est triste, minable pourrait-on dire pour reprendre un mot à la mode, mais les consommateurs peuvent y apporter une réponse très rapide : boycott !


Parisiens, préférez faire vos courses de Noël sur Amazon.fr, comme ça, ce sont les finances publiques du Grand Duché de Luxembourg (1) qui bénéficieront de votre argent plutôt qu'une mairie de Paris et une préfecture de police vraiment mesquine. 

Une fois que le commerce Parisien aura vraiment été tué, peut-être que les autorités réfléchiront avant de proposer des opérations aussi peu élégantes ? 

Dans cet océan anti commerce de proximité, il demeure cependant quelques entrepreneurs parisiens et franciliens comme Philippe Herlin et son site de musique en ligne http://www.classicalmusicmobile.com/ ou Aziz Senni et ses voitures avec chauffeur ATA http://www.atafrance.com/.  Encouragez-les !






vendredi 21 décembre 2012

Ces normes qui étouffent l'économie française



Codes, règles, tâches administratives, bureaucratie, déclarations diverses et variées: la multiplication des normes plombe l'économie du pays des bisounours et du principe de précaution

source : LibertarienTV sur Youtube

mercredi 19 décembre 2012

Philippe Torreton insulte les contribuables

Nos socialistes sont quand même formidables. Ils finissent par rendre sympathiques les causes ou les personnes les plus antipathiques. Prenez Gérard Depardieu, qui était ces dernières années connu pour des faits divers ou des rôles lourdingues. 
L'attaque de Philippe Torreton achève de rendre Gérard Depardieu, un homme libre, sympathique. 
Déjà, ce tir croisé des socialistes Ayrault, Sapin, Torreton contre Depardieu a permis de rappeler le C.V. et le parcours de cet acteur issu de milieu populaire qui a commencé à travailler à 14 ans et qui, aujourd'hui, fait travailler 80 personnes dans les entreprises qu'il a crée. 

Inversement, on ne peut être qu’atterré par la charge de Torreton dans Libération. Quelle hargne, quelle pitoyable attaque !
Philippe Torreton regrette que Gérard Depardieu ne pense qu'à son fric. Très bien. Mais dans le même texte, Torreton dit que son métier, c'est faire de ce pays un territoire où l'on peut encore, malgré la crise, (...) faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l'impôt. 

Vous n'en bondissez pas sur votre chaise, chers lecteurs ??

Quelle arrogance ! Philippe Torreton est le spécialiste de l'usage personnel de l'argent public, c'est à dire de notre argent, et ce depuis toujours, regardez un peu :

  • a étudié au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, une école nationale subventionnée par le ministère français de la Culture.  
  • est devenu pensionnaire puis sociétaire de la Comédie Française
  • a été l'un des pires élus absentéistes (socialistes) de la Ville de Paris
C'est peut-être cette dernière remarque qui constitue le trait le plus insupportable chez cet arrogant théatreux. Philippe Torreton se place du coté des défenseurs des bénéficiaires du RSA et du coté des opposants aux dictateurs, degôche donc démocrate

Question : qu'a fait Philippe Torreton, concrètement  pour le bon usage de l'argent public et la démocratie locale quand il était en capacité de le faire, en tant qu'élu au conseil de Paris ? Réponse : rien. Il s'est contenté de toucher pendant des années ses  4 186,37 € bruts par mois . Avec Lagarde et Lellouche, Philippe Terreton a été le pire élu en terme d'absentéisme au conseil de Paris (source : Le Monde, Daily Neuvième, Les Echos, Ménilmontant mas oui Madame). 
Et en terme d’impôts  parions que son charmant moulin de Nogent sur Loir, en Sarthe doit donner droit à un crédit d'impot ou à un déficit foncier. 

"On va se démerder sans toi", écrit Philippe Torreton à Gérard Depardieu ? Mais si seulement c'était vrai ! Helas, cette phrase est fausse. Philippe Torreton va continuer à se débrouiller pour racketter les contribuables, et faire passer son intérêt personnel pour de l’intérêt général. 
Jamais il ne viendrait à l'idée de Phhilippe Torreton que si nous voulons du théâtre ou du cinéma  alors nous pourrions tout simplement aller acheter une place, plutôt que d'attendre des subventions. 



Sur le même sujet 

Gérard Depardieu : "Je rends mon passeport"
"Dumping" fiscal Belge : balayons devant notre porte
Faut faire payer les riches !
Augmentation de l'exil fiscal: Depardieu ne part pas seul