vendredi 30 novembre 2012

Le Kamarad Roger Madec fonctionne à l'ancienne

La fiction


la réalité 

Le journaliste Benoit Duquesne avait reçu l’autorisation du sénateur-maire du 19e Roger Madec pour tourner une des séquences dans la salle des mariages, mais quand le maire a découvert que l’invitée était celle qui mène la fronde contre le mariage gay Frigide Barjot, il s’est opposé au tournage. Des employés de la mairie sont alors intervenus pour interdire le tournage, mais Benoit Duquesne a décidé de poursuivre l’interview. Du coup, le maire a fait couper l’électricité petit à petit dans la salle, au point que le tournage s’est terminé dans le noir.


Apparemment, dixit Rue 89, c'est Louis-Georges Tin qui devait être invité. 

Roger Madec, PS
Roger Madec s'est défendu dans le Parisien, chez Telerama et sur son site web. Doit-on comprendre, à ses propos, que dans sa mairie, seuls ceux qui partagent ses opinions sont autorisés à parler ? C'est la thèse de Chrétienté Info (Mariage : les méthodes du PS pour faire taire les opposants), du Cercle des Echos (La dictature du conditionnement idéologique).

Ca se passe comme ça chez Madec. On est avec lui ou contre lui, Kamarads !

Ce qui est certain, c'est qu'on peut poser plusieurs questions à Roger Madec, maire du XIXeme arr et Sénateur socialiste de Paris : 
  • vous prenez du temps pour encenser sur votre blog les réformes de Valls et Hollande, en parfait adepte de la discipline de parti. Pourquoi n'appliquez-vous pas la promesse électorale de non cumul des mandats ? Vous avez affirmé "Avec tout le respect que je porte à Lionel Jospin et son action, je ne crois pas que la fin de tout cumul des mandats soit une priorité pour la rénovation de notre vie publique".  Les citoyens la presse et les associations vous le demandent, Monsieur Madec : quittez un de vos mandats, maintenant ! Vous avez signé le projet socialiste alors appliquez le ! Soit vous soutenez Hollande et vous êtes contre le cumul des mandats, soit vous ne le soutenez pas. Quittez le Sénat, Mr Madec !
  • Amateur de "morale laïque", vous voyez dans le mariage gay un gage de sécurité pour les couples. Quid de la sécurité des conjoints hétérosexuelles (femmes) battues par leur mari ? Pourriez-vous confirmer que Yacine Chaouat, élu PS condamné pour violences , a bien été viré ? Il figure toujours sur le site web de la Mairie du XIXeme arr.  Sa présence ne fait pas très progressiste. 

Répondez, citoyen Madec !

(Cordialement, LPL - Le Parisien Libéral, restons corrects ;-) )


Non à l'Ayrault-port Notre-Dame des Landes pour le Parti Libéral Démocrate


Si l'intérêt économique de l'opération Notre-Dame des Landes était réel, elle ne serait pas financée à hauteur de 40% par l'argent public.
Un communiqué du Parti Libéral Démocrate.

Fresque humaine contre l'aéroport Notre-Dame des Landes
Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault tente un passage en force pour détruire l'aéroport de Nantes-Atlantique et le reconstruire bien plus loin du coeur de Nantes. Cette opération estimée à 560 millions (probablement beaucoup plus) vise à récupérer les terrains actuels au profit d’une opération de spéculation immobilière. Si son intérêt économique était réel, elle ne serait pas financée par l’argent public à hauteur de 40% au bas mot.
L’aéroport actuel permettrait d’accueillir aisément 1 million de voyageurs supplémentaires par an avec des aménagements raisonnables. Des aménagements dans les protocoles d'approche des pistes, combinés avec la baisse régulière du niveau de bruit émis par les avions, permettront de réduire à moindre coût l'exposition au bruit de la population du sud Nantais actuellement concernée par les nuisances sonores de l'installation actuelle. Des aéroports comme celui de Genève, San Diego ou Gatwick ont une envergure internationale et un trafic bien supérieur avec une taille similaire et une seule piste.
Nous désapprouvons les méthodes des contestataires les plus radicaux et préconisons la poursuite des actions en justice. D'ailleurs, nous nous félicitons de l’augmentation de l'indemnisation de nombreux propriétaires agricoles expropriés par le tribunal de Grande Instance de Nantes. Mais aux conditions actuelles, nous disons NON au nouvel aéroport.

jeudi 29 novembre 2012

Gay Games Paris 2018 ? Non merci ! :-)

Chers Parisiens,

Aviez-vous entendu parler des Gay Games ?

Il s'agit d'une manifestation sportive et culturelle organisée par et pour les athlètes, artistes, musiciens LGBT [lesbiennes, gays, bi et transsexuels] (...). Toute personne peut participer quels que soient sa capacité, son âge, son orientation sexuelle, son sexe, sa nationalité, ses croyances religieuses et politiques, ses origines ethniques et sa séropositivité ou non" (source EELV Paris). Les gay games existent depuis 1982 à San Francisco et la ville de Paris est candidate à leur organisation pour 2018, face à Orlando (Etats-Unis), Amsterdam (Pays-Bas), Londres (Angleterre), et Limerick (Irlande).

Alors, les gay games, vous soutenez la candidature, à l'instar de Jean-Marc Ayrault , Anne Hidalgo et  Najat Belkacem ?  Pour votre blogueur, c'est non, pour des raisons de coût et des raisons philosophiques.

Cout

On nous dit qu'en pleine crise budgétaire et sociale, cette candidature fait davantage sens qu'une nouvelle course aux JO pour 2024. Bien vu. Sauf qu'en tant que contribuables, nous sommes évidemment tous contre une candidature aux Jeux Olympiques de 2024, bien sur. Qu'est ce que c'est que cette comparaison qui n'a pas lieu d'être, comme si il fallait que Paris dépense à tout prix de l'argent sur un projet sportif ?
Les Gays Games 2018 coûtent peut-être moins chers que les Jeux Olympiques de 2024, mais nous ne voulons ni l'un ni l'autre
gratos !
D'ailleurs, cet argument du coût ne fait que mettre en valeur le fait que les Gays Games (5 millions d'euros si on en croit Connexion France) sont 43% plus chers que les Jeux des Petits Etats d'Europe (3.5 millions d'euros selon l'Essentiel.lu). Si des sportifs gays ou pas veulent venir à Paris (et ils sont tous bienvenus), ils sont cordialement invités à participer à la Rando à Rollers du vendredi ou aux nombreuses épreuves de classe mondiale organisées par des sponsors privés.    


Philosophie

Des Gays Games, qu'est ce que cela veut dire ?
L'objet est contradictoire. Si on en croit le Parisien, pour les organisateurs, le « soutien [de Jean-Marc Ayrault]  marque l’engagement du gouvernement dans la lutte quotidienne contre l’homophobie ». 
Pourtant, ces mêmes organisateurs écrivent sur leur site web : En effet, Paris et la France sont des références en matière de politiques LGBT. Paris ressort systématiquement dans les quatre premières du classement sur les principaux thèmes ayant servi à établir un classement de bonnes pratiques LGBT (lutte contre l’homophobie, politique municipale de prévention contre le VIH, existence officielle d’un Centre Gay et Lesbien, tenue de conférences et colloques, attractivité auprès des populations LGBT…). Il faudrait savoir : les parisiens sont homophobes, ou bien gay friendly ?

Ensuite, on nous dit : cela peut participer à la lutte contre l'homophobie. C'est vrai qu'il y a des actes homophobes, il ne faut pas le nier. Un sondage Ifop réalisé pour Têtu révèle qu'un homo sur quatre a déjà été agressé physiquement en tant qu'homosexuel au cours des dix dernières années. Mais une femme sur dix est violée à un moment de sa vie, en France, et 32% des femmes ont été victimes d’une violence sexiste ou sexuelle dans le cadre de leur travail au cours de leur vie.
Est ce que la réponse est l'organisation de Women Games, ou bien une justice qui fonctionne et qui répare les dommages ?
Les agressions antisémites explosent. Faut-il faire des Jews Games ? Ne parlons pas des actes christianophobes. Faudra t-il des Christian Games ?

sera t-il aux Gay Games ? ;-)
C'est une drôle d'idée que de se dire " révéler son homosexualité soit absolument impensable pour un sportif de haut niveau"  ou bien "Aux derniers JO, sur un peu moins de 6 000 athlètes en lice chez les hommes et alors que des appels au coming out étaient lancés au nom de la visibilité, trois doigts suffisaient à compter les sportifs ouvertement gays". La vérité, c'est que tout le monde se moque totalement des préférences sexuelles de son sportif préféré. Il ne vient à l'idée de personne de se demander si tel ou tel champion soit monogame, polygame, hétéro ou pas.

Par contre, ce qui intéresse les parisiens, ce sont les dérives financières des travaux d'extension de Roland Garros. Si on en croit David Alphand élu ex-UMP du XVIème arrondissement, le coût a explosé avant même le début des travaux prévu en 2013! [...] il vient d’être réévalué à 340 millions d'euros par la Fédération française de tennis". Une augmentation de 25% que la FFT n'a pas confirmée ni démentie. (source We Love Tennis). Les élus parisiens feraient mieux de se saisir de ce problème, et de challenger la stratégie de Delanoë (voir le Delanopolis), plutôt que de soutenir des Gays Games. 

Quand est ce qu'on va se soucier un peu plus de finances publiques, et un peu moins de réponses à des propositions clientélistes ? 

Soutien à la candidature de Dominique Reynié pour Sciences Po

La procédure étant relancée, la candidature de Dominique Reynié a plus que jamais besoin de vos soutiens. 

Partagez la page "officielle" Facebook Soutiens à la candidature de Dominique Reynié pour Sciences Po , suivie par des étudiants, des enseignants et tous ceux qui souhaitent voir un homme doté de la vision et la capacité d'action nécessaires pour assurer la pérennité de la place de Sciences-Po dans le temple de l'excellence universitaire française et mondiale. Merci à tous, continuez à exprimer vos soutiens et à partager cette page auprès de vos proches !



mercredi 28 novembre 2012

Chomage, Notre Dame des Landes, Aurore Martin

L'actualité pourrait laisser croire que Flamby Mollande François Normal 1er Hollande aurait trouvé son rythme, face à une UMP hystérique. Il n'en n'est rien.

Souvenez-vous, les raisons de voter Hollande, selon les médias proches de la gauche.

selon le Monde  : Hollande a une connaissance intime des difficultés vécues par la majorité de ses concitoyens. [...] François Hollande est partisan de l'écologie [...] et du rôle important des corps intermédiaires.
l'Humanité "rassembler les français", concertation » avec les partenaires sociaux avant tout examen d’une loi les concernant
Mediapart : promouvoir la République exemplaire, instaurer le non-cumul des mandats, garantir l’indépendance de la justice, lutter contre le racisme et l’antisémitisme

L'actualité prouve qu'il n'est même pas besoin de critiquer Hollande et son gouvernement, ils le font très bien eux-mêmes.

Chômage
Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 45.400 (+1,5%) en octobre en France métropolitaine, pour atteindre 3.103.300, son niveau le plus élevé depuis avril 1998.
Sapin n'essaye même plus de respecter l'indépendance de l'iNSEE en annonçant les chiffres avant leur heure de sortie. Quand on pense que l'arrogant candidat socialiste reprochait, le 6 mai 2012, la hausse du chômage alors qu'elle ne dépend pas du gouvernement : les entreprises créent les emplois, pas le gouvernement. Au pire, le rôle du gouvernement ne peut être que négatif, en alourdissant les charges ou les réglementations. Pour créer des emplois, il faut "simplement" adopter une politique de stabilité juridique et fiscale, que nous ne voyons pas, en novembre 2012. Au contraire, on crée des usines à gaz et on sépare les français en créant les emplois réservés aux jeunes de banlieue.

Notre Dame des Landes



L'Ensemble de la presse est d'accord pour dire que l'intervention policière est disproportionnée. D'ailleurs, si on en croit Rue89, certains policiers en ont déjà assez de ce bourbier, au propre comme au figuré.
Et franchement, on ne comprend pas tout à fait pourquoi Nantes a besoin d'un nouvel aéroport, en dehors du fait qu'il s'agisse de la ville du 1er ministre. 


Aurore Martin
Dans sa prison de Madrid, Aurore Martin est soumise au "régime d’exception" La militante française "livrée" aux autorités espagnoles n’a droit qu’à deux heures de promenade par jour dénoncent ses soutiens depuis la Ligue des Droits de l’Homme, dixit Sud Ouest.



Et on sait que Le président de la République a validé l’extradition vers l’Espagne de la militante basque, d'après Europe 1 et Mediapart. Autrement dit, Hollande et Valls, pour des raisons inconnues, ont accepté de faire condamner une française pour des faits non répréhensibles en France. 



Hollande, confronté à la fronde d'une partie de la population sur le mariage pour tous (et donc clivant alors qu'il devait "apaiser" et rassembler", fait donc face à une explosion du chômage et à une fronde de sa majorité, tout en se montrant incapable de protéger les libertés civiles. Brillant.

Les français voulaient se débarrasser d'un "nabot, ami des riches, entouré de gens condamnés par la justice, qui clivait, piétinait les droits de l'homme et ruinait la France".

L'actuel président de la République est un millionnaire en euros personne de très petite taille (1), qui peut dépenser des centaines d'euros pour un déjeuner dans une gargotte du VIIIeme arr (2), s'entourer de (premiers ou pas) ministres condamnés par la justice (3) pour adopter des politiques qui clivent et stigmatisent (mariage gay (4), #geonpi (5), Roms (6), Mittal (7)) tout en piétinant ses partenaires d'EELV à Notre Dame des Landes (8). A t-on gagné au change ?

Ah oui, l'un est le fils d'une famille de l'aristocratie hongroise, l'autre est un bon français fils d'un notable d’extrême droite. Le changement, c'est maintenant ? 


(1) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/la-presse-britannique-tacle-hollande_1137031.html
(2) http://www.youtube.com/watch?v=jkabmBqmIQA
(3) http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Condamnation-Ayrault-se-defend-510078
(4) http://www.tous-pour-le-mariage.fr/actualites/162-hollande-reserve-sur-le-mariage-gay
(5) http://www.20minutes.fr/economie/1016925-mobilisation-geonpi-si-rate-debut
(6) http://www.leparisien.fr/bonneuil-sur-marne-94380/les-roms-expulses-du-camp-de-creteil-31-08-2012-2144617.php
(7) http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/arnaud-montebourg-ne-veut-plus-de-mittal-en-france-26-11-2012-1533580_240.php
(8)  http://www.franceinfo.fr/politique/notre-dame-des-landes-des-elus-enchaines-aux-grilles-de-la-prefecture-de-n-813329-2012-11-25

mardi 27 novembre 2012

ArcelorMittal : oui au droit, non à la stigmatisation

Non, on ne rêve pas.

Alors que Montebourg tient des propos racistes, la gauchosphère, des trémolos dans la voix, rêve de nationalisations des usines de Florange, sur fond de volonté de rejouer 1981. 

La France peut et doit nationaliser ArcelorMittal chez Une autre vie, Je soutiens la démarche de nationalisation temporaire d’ArcelorMittal Florange chez CFDT, Montebourg met le Maître de Forges sur le grill chez Rimbus, Mais où en est cette loi contre les licenciements abusifs et boursiers ? chez Filoche, etc.

Gauche de Combat (tout un programme) a au moins le réflexe de remettre en perspective les déclarations de Montebourg (lire don quichotte Montebourg attaque les hauts fourneaux de Mittal Florange), ce qui est déjà plus raisonnable.

Mais sérieusement, les Montebourg et les 40 députés socialistes (*), vous vivez dans quel monde ?




Mittal n'a pas respecté la France ! Qui peut prononcer une phrase pareille ? Un Juge ? Dieu en personne ? Non, juste un petit député PS, très controversé sur le plan local pour son opportunisme (lire Philippe Doucet, Député à tout prix, la dernière chance? sur le blog Un regard sur Argenteuil) et qui pense que la diversité, c'est bien mais pas trop (lire le JDD Argenteuil, un enjeu de taille ou le Parisien), un grand classique chez les socialistes. Séparation des pouvoirs, ils connaissent ? Députés, contentez-vous de faire les lois, il y a une justice, indépendante, dans ce pays, pour les appliquer. Si Mittal a enfreint des lois, qu'il soit traduit en justice. Ca "tombe bien", Mittal Steel est traduit en justice depuis 2006 par une association d'actionnaires et de hedge funds, l'AAA, pour non respect de la parole donnée (lire . ArcelorMittal : des minoritaires déposent un référé).

A Perdre la Raison nous dit :"De Borloo à Mélenchon en passant par Bayrou et Guaino la classe politique de droite à gauche en passant par le centre appuie la proposition d'Arnaud Montebourg.". Drôle de vision de l'exhaustivité du paysage politique français. Où sont les Verts ? Où sont les libéraux ? Que pense le gouvernement ? Moscovici et Cahuzac approuvent-ils seulement la sortie de Montebourg ? Que disent Cécile Duflot ou Alain Madelin ? Et surtout, que pensent les contribuables, c'est à dire vous et moi ? Etes vous prêts à racheter Florange ? Combien ? Parce que même si on envoyait la police saisir Florange, il faudrait quand même payer les salaires et les fournisseurs.

Sauver les emplois de Florange, qui peut être contre ? Mais à quel prix ? Est-ce que cet argent public doit être pris à la justice ? A l'Education Nationale ? A la police ? Est ce qu'A Perdre la Raison, Borloo, Mélenchon, Bayrou et Guaino ont envoyé un chèque complémentaire à Bercy, en plus de leurs impôts  pour aider les gens de Florange ? C'est trop facile de se déclarer solidaires avec l'argent des autres. Guaino est ce fonctionnaire arrogant payé avec notre argent mais qui refuse de donner le montant secret du salaire que Sarkozy lui versait. Pour lui, c'est facile : l'argent n'a pas de prix.



Au moins en ce qui concerne Bayrou et Borloo, il s'agit de leur argent, gagné par le travail. Quand au camarade Mélenchon, député Européen absentéiste, il a hérité de son père (source : le Monde, Libération). Mais si ces messieurs veulent racheter l'usine de Florange, qu'ils ne se privent pas !

Il y a un autre problème à considérer que Mittal Steel a insulté la France. Comment peut-on considérer que Mittal Steel a des comptes à rendre aux 65 millions de citoyens de ce pays ainsi qu'à l'Etat en dehors de ses obligations légales ? Ou, comme le dit , Baptiste Creteur chez Contrepoints : On ne se souvient plus très bien pourquoi un groupe industriel devrait s'engager auprès de l'Etat. Ajoutons : l'Etat n'est pas la France. Un pays existe en dehors de son Etat, même la France, et Montebourg n'est pas la France, juste un de ses ministres. 

Par contre, les 40 députés socialistes (*) qui ont signé la pétition du Plus Nouvel Obs, eux, ont insulté 16 millions d'électeurs de Flamby Mollande François Normal 1er Hollande. Moi Président de la République avait pour engagement numéro 48 le cumul des mandats. Apparemment, les socialistes ne semblent pas pressés de le mettre en oeuvre, ce programme de respect de la France. Quand ceux qui critiquent ne sont pas nickels, la critique perd en portée.

Enfin, on nous dit : l'acier est une filière stratégique. On en sait pas très bien ce qu'est une filière stratégique (si vous avez une définition ...), mais par contre des listes de filières stratégiques circulent, comme chez Oseo. L'acier n'en fait pas partie.

Personne ne peut se réjouir des difficultés des familles affectées par les difficultés de Mittal Steel, c'est évident. Mais ne faisons pas comme si la nationalisation de la sidérurgie entre 1978 et 1982 avait changé quoi que ce soit aux problèmes de la filière.

Que faire pour les employés de Mittal Florange ? Et pour ceux de Rio Tinto, SFR, le Ritz, Technicolor, Candia, Fram, PSA Peugeot Citroen, The Phone House, Veolia, Pixmania, Bonna Sabla ...? Déjà, cesser de mentir. Ceux qui comme Montebourg disent qu'en nationalisant, on peut sauver les choses, ne disent pas la vérité. Quand l'Etat fédéral US a nationalisé GM, cela s'est traduit par la fermeture ou la vente de plusieurs marques (Saturn,  Olsmobile, Saab, Hummer), le licenciement de milliers d'ouvriers et la baisse de 50% des pensions de retraite. Ensuite, tout faire pour que les PME, qui elles créent de l'emploi, puissent facilement embaucher et licencier, donc alléger et simplifier le code du travail tout en garantissant de la stabilité juridique et fiscale.


(*) Philippe Doucet, Laurent Baumel, Chaynesse Khirouni, Hervé Féron, Dominique Potier, Jean-Yves Le Déaut, Hugues Fourage, Corinne Narassiguin, Patrice Prat, Christophe Borgel, Christian Assaf, Jean-Paul Bacquet, Yann Galut, Julie Sommaruga, Arnaud Leroy, Christian Franqueville, Sébastien Pietrasanta, Vincent Burroni, Jean-Louis Destans, Nicolas Bays, Christophe Castaner, Joëlle Huillier, Eric Jalton, Stéphane Travert, Dominique Chauvel, Isabelle Bruneau, Monique Rabin, Laurent Kalinowski, Jean-Michel Villaumé, Martine Martinel, Estelle Grelier, Suzanne Tallard, Cécile Untermaier, Anne-Yvonne Le Dain, Olivier Dussopt, Sandrine Doucet, Chantal Guittet, Jean-Jacques Cottel, Catherine Troallic pensent que Mittal ne respecte pas la France et ont signé une pétition, au lieu d'aller bosser, au choix, sur la baisse des déficits et de la dépense publique, la transposition des directives européennes ou la protection des libertés publiques. 

Le libéralisme, vous connaissez ?

Le libéralisme, vous connaissez, vous vous dites ? Le libéralisme, c'est évident, c'est :

  • les inégalités
  • le renard libre dans le poulailler libre
  • le MEDEF
  • les banques et les marchés financiers
Du reste, aucun homme politique sérieux ne se réclame du libéralisme en France. Le but de Philippe Poutou est de "créer du lien entre les salariés en lutte, entre les résistances; pour créer une convergence des batailles et lutter ensemble contre le rapport de force libéral". Jean-Pierre Chevenement affirme qu'il faut "fermer la parenthèse libérale" (!). Jean-Luc Mélenchon affirme que la destruction des services publics est due au libéralisme (!). Martine Aubry pense que le libéralisme est une maladie. François Hollande combat depuis les années 80 le libéralisme. Jean-Vincent Placé pense que L’Europe est malade d’un virus libéral et productiviste. Nicolas Sarkozy s'est révélé être un fervent opposant au libéralisme, après avoir fait campagne en 2006-2007 sur le sauvetage d'Alstom ou en expliquant qu'il ne se demandait pas le matin en se rasant ce qu'aurait fait Hayek. La fille à papa de Saint Cloud pense que les suppressions d'emploi chez PSA sont dues à l"'ultra"-libéralisme (sauvage, évidemment) et "dénonce l'UE ultra libérale
Et que dire de l’inénarrable Arnaud Montebourg ? (voir le site des étudiants en journalisme Frequence ESJ).

Bref, comme disait Gaspard Koenig en avril dernier, Le rejet du libéralisme est le point d'accord de tous les candidats (à la présidentielle 2012). C'est donc bien le mal absolu !

En passant, le plus drôle réside peut-être quand même dans le fait tous les politiciens sont le libéral d'un autre politicien. La fille à papa de Saint Cloud affirme qu'elle est "la seule et véritable opposition à la gauche ultralibérale, laxiste et libertaire", Jean-Vincent Placé dénonce le virage libéral clair du gouvernement, etc etc. Passons.

extrait de "Pulp Libéralisme", de Daniel Tourre
Bref, libéralisme partout ? 


Les libéraux, ceux qui revendiquent l'étiquette (Alternative Libérale, Parti Libéral Démocrate) ou la philosophie des idées libérales (Nouveau Centre UDI, Libéraux du Modem - UDI) vous proposent de vous informer vous-mêmes sur le libéralisme plutôt que de le comprendre à travers les propos d'anti-libéraux déclarés. 

Le site Gauche Libérale, d'Alain Cohen-Dumouchel, répond aux clichés tels que celui du renard libre dans le poulailler libre. Non, vous n'êtes pas condamné à être des poules !

L'ouvrage collectif Libres ! 100 auteurs, 100 idées, crée par le collectif "la Main Invisible" sur une idée de Stéphane Geyres et Ulrich Genisson, vous propose de lire par vous-même ce que sont les idées libérales (dans leur diversité, des libéraux classiques aux libertariens d'aujourd'hui) du point de vue de 100 auteurs d'horizons différents, de l'artisan sans diplôme au professeur d'université titulaire d'un PhD,  appliqué aux questions politiques d'aujourd'hui. Vous pouvez feuilleter un extrait de cet ouvrage ici

Si vous voulez vous plonger dans les textes fondateurs du libéralisme ou les grands auteurs comme John Locke, Adam Smith, Alexis de Tocqueville, Benjamin Constant, Montesquieu, vous pouvez les aborder grâce à La Tradition de la Liberté, de Corentin de Salle, un universitaire bruxellois. Ce bouquin est en libre téléchargement sur le site web de l'European Liberal Forum, petits chanceux ! Après cette lecture, vous ne pourrez plus dire que le libéralisme est un truc débarqué des Etats-Unis !

Si vous voulez suivre l'actualité du point de vue libéral, il y a l'excellent webzine Contrepoints. Ce site est développé et administré par l'association libéraux.org. Plus qu'un blog, c'est un véritable média reconnu au niveau international. Contrepoints.org a reçu le mois dernier le Templeton Award pour ses 160 000 visiteurs mensuels uniques

Vous pouvez aussi suivre Libertarien TV sur Youtube, Facebook ou sur le blog libertarienTV. ce blogueur actif se fait fort de démonter les inepties montebourgeoises ou les contradictions du président de la république qui porte un nom de crème dessert au caramel.

Des politiciens libéraux comme Aurélien Véron, Gaspard Koenig, Frédéric de Harven ou Alain Cohen-Dumouchel écrivent sur Atlantico.fr ou sur Rue89.fr

Enfin, vous pouvez suivre les blogs suivants, ils reflètent les différentes facettes du libéralisme économique et sociétal :

ainsi que tous ceux qui sont dans la blogroll  droite. Et sur Twitter : Libertarian News, Contrepoints ...

Mais que veulent les libéraux ? Certes, vous trouverez des nuances et des débats entre eux, comme dans toutes les familles. Mais les libéraux sont d'accord sur les points suivants : 
  • il faut autant de marché que possible, autant d'état que nécessaire
  • on a confiance en l'individu, qui sait mieux qu'un ministère ce qui est bon pour lui
  • il faut gérer l'Etat selon principe de subsidiarité (au plus près du terrain et non pas d'en haut) et selon le principe de séparation des pouvoirs et de l'Etat de droit
  • l'égalité des citoyens devant la loi est fondamentale, et l'Etat n'est pas exempt du respect du droit (y compris pour aller faire la guerre à l'étranger ou videosurveiller ses citoyens) 
  • créons une communauté de vraies solidarités réelles, choisies (exemple : que chacun fasse une mission humanitaire ou donne aux causes de son choix) et non pas une société de solidarités forcées (imposées par le fisc). 
  • les politiciens nous doivent des comptes !
Rien à voir avec le Medef (il n'a jamais soutenu les libéraux), le renard libre dans le poulailler libre ou les banques et tout à voir avec la confiance en l'individu.


Egalement sur Agoravox

lundi 26 novembre 2012

Et si Anne Hidalgo s'occupait des affaires de Paris ?

Est -ce que vous saviez, chers Parisiens, que quand on élit un conseil municipal, celui-ci est censé, en échange des impôts que l'on nous soutire paie, s'occuper des affaires de la ville

Non, on dit ça, parce que, d'un coté on a Anne Hidalgo qui se mêle de l'architecture de la future église orthodoxe du quai Branly (alors qu'il s'agit d'une négociation du ressort ministériel, d'après le Monde). De l'autre, on a cette même Anne Hidalgo qui ne s'occupe pas d'un sérieux problème qui concerne les parisiens, la propreté des piscines municipales. 

Ah oui, c'est moins glamour d'avoir à se coltiner les grèves des agents municipaux (voir Nageurs.com) ou les inspections sanitaires, plutôt que de se mêler des relations franco-russes. D'ailleurs, il vaut mieux que l'héritière de Delanoë ne se mêle pas de ces relations franco-russes. Que pourrait-elle avoir à dire, par exemple, sur les ventes d'armes de notre beau pays à cette si belle démocratie alors que Flamby Mollande François Normal 1er Hollande n'évoque pas le sujet ? 

Donc, serait-il trop demandé à celle que son arrondissement n'a jamais élu de bien vouloir, plutôt que de faire campagne aux frais du contribuable, 

En attendant, il y a de la circulation à améliorer, des piscines à rendre propres et des impôts à baisser. Ca n'est pas le travail qui manque. Si le PS n'est pas prêt à le faire, d'autres sauront s'y prendre. Comme dirait l’Hérétique, Électeurs de gauche, vengez-vous de la gauche : votez centriste !

dimanche 25 novembre 2012

Les bons et les mauvais étrangers de la gauche

C'est très curieux, la popularité de Valls, à droite comme à gauche. Car il est évident que sur au moins un de ses périmètres de responsabilité, la sécurité intérieure et les libertés publiques, on a du mal à comprendre la ligne directrice qui guide son action. Prenez la jacquerie de Notre Dame des Landes, une évidence tant les failles du projet sont nombreuses.

Manuel Valls nous dit :"Il est hors de question de laisser un kyste s'organiser, se mettre en place, de façon durable, avec la volonté de nuire avec des moyens parfois dangereux. Nous ne pouvons pas accepter qu’un projet soit entravé et encore moins par des groupes composés de squatteurs souvent étrangers qui n’ont rien à voir avec la région et le projet."
Admettons qu'il parle des étrangers au pays et non pas étrangers à la région, car, nous sommes certes des non-Bretons mais néanmoins tous contribuables français et donc de facto concernés par Notre Dame des Landes. et nous ne voulons pas payer pour un nouvel Ayraulport à Nantes, Mr Valls !
L'opposition à cet aéroport est généralisée, de EELV à la fille à papa de Saint Cloud, mais Mr Valls nous parle des "éléments étrangers".

Le projet Notre Dame des Landes est soutenu par le gouvernement mais combattu par de nombreux groupes, et des éléments étrangers viennent le perturber.
Par contre,  l'opposition au mariage dit pour tous est combattue par le gouvernement, mais ce même gouvernement ne dénonce pas les "éléments étrangers" qui viennent le perturber.

Quels éléments étrangers ? Les Femen. Ce groupe de féministes ukrainiennes a bien réussi à squatter les médias dimanche dernier, et on pourrait avoir l'impression qu'en effet, des violences innommables ont été commises par des méchants extrémistes de droite contre de braves militantes degôche. Et si une toute autre guerre s'était jouée ?
On sait que les quelques manifestantes de Femen étaient de non francophones (voir la video ci dessous) ou des étrangères que Valls n'a pas l'idée de dénoncer (voir le portrait d'Inna Shevchenko par Madame Figaro)

 

Question : pourquoi le ministre de l'intérieur, franc-maçon (source : Challenges, l'Express) et adoubé par le Bidelberg (source : Manuel Valls lui-même) fait-il une différence entre les Black Bloks et Femen ?

Celui qui veut plus de white, de blancos à Evry, est aussi contre le droit de vote donné aux étrangers, une promesse du Parti Socialiste.

Quel est le critère de sélection qui prévaut chez Valls ?

Chez Caroline Fourest, les choses sont plus claires. Il fallait, après l'ULB, et la Fête de l'Humanité, une action lui permettant de redorer son blason (voir l'analyse de Lucien Oulahbib). C'est réussi !


Fourest chahutée par des gauchistes.


Sabotage à l'ULB : des extrémistes contre... par prochoix

Ecoutez le témoignage de Fourest. Au vu de la vidéo diffusée par les Femen elles mêmes (voir plus haut), tout ceci est manifestement faux.


Caroline Fourest agressée pendant la... par BFMTV

jeudi 22 novembre 2012

Pendant que Copé et Fillon (se) déchirent ...

Pendant que Copé et Fillon (se) déchirent, Flamby Mollande François Normal 1er Hollande se renie :

  • recul sur les rythmes scolaires 
  • recul sur le "mariage pour tous" avec l'incroyable clause de conscience
  • recul sur la politique migratoire "fasciste" du précédent gouvernement
  • recul sur le vote des étrangers
sources : NPA, SarkoFrance, l'Huma, Mediapart, HuffPost ... bref l'ensemble de la gauche en dehors de la bulle de l'Elysée. 

Pendant que Copé et Fillon (se) déchirent, de vrais questions se posent sur ce que doivent-être les solidarités inter et intra étatiques en Europe






Mieux (ou pire), le principal rival d'Angela Merkel aux législatives allemandes de 2013, le social-démocrate Peer Steinbrück (donc théoriquement l'ami de Hollande et Ayrault), a reproché hier à la chancelière allemande de ne pas dire la vérité sur le cout final de la Grèce pour le contribuable allemand. Oui, vous avez bien lu. 

Enfin, pendant que Copé et Fillon (se) déchirent, il y a une bonne nouvelle venue d'outre Manche. Le premier ministre Cameron se bat pour faire baisser le poids de la politique agricole commune (PAC) dans le budget Européen. La PAC, c'est la moitié des dépenses de l'Union Européenne. Vu que les recettes de l'UE sont principalement alimentées par la TVA, c'est donc nous tous qui payons pour que quelques très gros agriculteurs puissent changer de Range Rover (lire les rois du pétrole, un post du .17 décembre 2010). 

Bref, il se passe des choses autour de nous. Afin de mettre simplement en avant les limites de l'actuel président de la République, il serait quand même bon que l'UMP qui, malheureusement, occupe le terrain médiatique (les journalistes, socialistes à 90%, sont bien contents), cesse de se battre, et nomme de nouveaux leaders comme Nathalie Kosciusko-Morizet ou Bruno le Maire  qui auront pour avantage de faire glisser sur eux les critiques du PS comme les gouttes d'eau sur du téflon. Non seulement Copé et Fillon représentent le passé, mais en plus ils ont trop de passif pour porter leur famille politique vers demain. Après, à ces messieurs de voir ce qu'ils veulent.  Les militants, eux, ont choisi : ils partent.

mardi 20 novembre 2012

Copé ne laissera pas refaire l'UDF ? Vraiment ?

Il parait que Copé ne laissera pas refaire l'UDF, dixit Europe 1, le Parisien, le Nouvel Obs, et autre médias mainstream ?

Avec tout le respect que l'on doit à son éminence Jean-François Copé, (député de la sixième circonscription de Seine-et-Marne, président de l'UMP, avocat à temps partiel à titre individuel , Maire de Meaux et Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux), "LOL" !

Après avoir gagné de 98 voix sur 174 678 suffrages exprimés (un suspense digne des meilleurs blockbusters  hollywoodiens),  celui qui pense que les politiciens se contentent de 5000 euros par mois ne sont que des minables, veut maintenant imposer aux centristes ce qu'ils doivent dire, écrire et penser. 

Jean-François Copé ferait mieux de s'occuper de mettre un peu de cohérence dans la vie de son parti politique aussi bien que dans sa vie personnelle. Ce divorcé qui va défendre les valeurs traditionnelles prônées par Patrick Buisson devrait d'abord nous dire comment il compte faire vivre sous un même toit l'ex  Guillaume Peltier (l'ex FNJ devenu Sarkozyste, lol) ou Christian Jacob (l'agriculteur à 10 999 euros par mois) avec des gens comme Hervé Mariton ou Tokia Saifi et tous les anciens de Démocratie Libérale qui se retrouvent dans les valeurs humanistes et libérales que ne partage pas la Droite Forte. 

Message à l'attention de Copé : il ne ne laissera pas refaire l'UDF ? Mais elle existe déjà ! Certes, l'UMP restera sans doute majoritaire à droite, et fera des bons scores dans les zones rurales, mais qu'ils ne rêvent pas : il n'y a aura pas de reconquête des villes (là où les français habitent, vivent, et votent) avec un discours de droite décomplexée.

L'UMP et la Droite Forte veulent défendre "le jacobinisme patriotique, la récompense du travail et du mérite, l’autorité républicaine, le soutien aux PME, la lutte contre les fraudes et l’assistanat, la souveraineté et la maîtrise de notre destin" ? L'UDI veut promouvoir le girondisme fédéraliste, l'entrepreneuriat et l'écologie responsable.

De toutes façons, que Jean-François Copé ne se fasse pas d'illusions ! Si l'UDI ne parvient pas à développer un discours autonome de libéralisme économique et sociétal face à une UMP ultra étatiste, socialiste de droite, les électeurs potentiels de l'UDI ne se reporteront pas sur l'UMP. La preuve ? D'une part, ce qu'écrivent les centristes comme l'Hérétique ("A titre personnel, je peux tout à fait envisager de voter pour Fillon dans une grande élection mais en aucun cas pour Copé") ou Philippe Gibault ou les libéraux qui n'ont pas voté Sarkozy en 2012 (lire Ces libéraux qui ne voteront pas pour Nicolas Sarkozy en 2012 (ou qui hésitent) sur Nouvelles de France ou chez Contrepoints) et, d'autre part, l'expérience du passé. Quelles sont les voix qui ont manqué à Valérie Pécresse en 2010 lors des Régionales en Ile de France ?

Quand aux autres motions, type "droite sociale" de Wauquiez l'anti libéral, quelle plaisanterie ? Quand est ce que la droite comprendra que, bien que socialiste de droite (51 taxes et impots crées ou relevés entre 2007 et 2012), elle ne pourra jamais être plus socialiste que le Parti Socialiste ? Helas pour la France, Flamby Mollande François Hollande est en train de le rappeler.



En fait, remercions Copé. Au moins son discours clarifie les choses. Il y a d'un coté l'UMP sauce Copé-Peltier, le PS d'Harlem Désir, les deux Fronts (de gauche et national) vers lesquels les élus UMPS lorgnent, et d'autre, l'espace centriste, qui a vocation à être occupé par les centristes du Modem et de l'UDI et par les libéraux du Parti Libéral Démocrate et d'Alternative Libérale

Toutes celles et tous ceux, militants, électeurs, contribuables, citoyens, qui ne veulent plus de la société dirigiste et en faillite de l'UMPS et de ses deux Fronts savent désormais vers qui se tourner. 

Que les électeurs potentiellement centristes ne se laissent pas enfumer. Dans tous les pays du monde, il y a une gauche socialiste, un parti libéral démocrate, et une droite conservatrice. C'est vrai en Angleterre (Labour, Libdem, Conservatives), en Allemagne (SPD, FDP, CDU), en Espagne (les centristes sont au pouvoir en Catalogne), aux Pays Bas (les libéraux démocrates du VVD sont au pouvoir), en Pologne (les libéraux sont au pouvoir), etc.
Renvoyons Copé à ses chères études.

La concurrence n'est pas la jungle

La concurrence n'est pas la jungle: Free Mobile a rapporté 2 milliards d'euros à l'économie française

lundi 19 novembre 2012

La France perd son AAA - Moody's


France lost its top credit rating with Moody’s Investors Service, dealing a blow to President Francois Hollande’s efforts to show budget credibility in the face of a stalled economy.
France was cut to Aa1 from Aaa, the rating company said today. The Moody’s downgrade follows one by Standard & Poor’s in January and increases pressure on Hollande to find ways to bolster growth in Europe’s second-largest economy in the midst of the region’s three year-old debt crisis.
Moody’s said its decision to downgrade the rating and maintain the negative outlook reflects France’s long-term economic growth outlook is negatively affected by multiple structural challenges and the fiscal outlook is uncertain as a result of its deteriorating economic prospects.
source Bloomberg 

Proposition 31 : hypocrisie du gouvernement socialiste français

La désormais célèbre proposition 31 du candidat Hollande ("mariage pour tous") montre toute l' hypocrisie du gouvernement socialiste français. 

En effet, la proposition 31 se fonde sur l'idée que chaque individu a droit aux mêmes droits, quelque soit sa situation. 
On sait également que cette vision des choses ne se limite pas, pour Hollande, aux frontières de l'Hexagone puisqu'il est allé réaffirmé, lors du sommet de la Francophonie à Kinshasa, que :

  • "La francophonie doit porter la démocratie, les droits de l'Homme, le pluralisme, le respect de la liberté d'expression, l'affirmation que tout être humain doit pouvoir choisir ses dirigeants". 
  • "Le peuple congolais aspire "à la paix, à la sécurité, à la démocratie"
Hollande avait  suscité l'hostilité de la part des autorités de RDC en jugeant "inacceptable" la situation dans ce pays en matière des Droits de l'Homme. 

Or, alors que nos voisins britanniques ont décidé de supprimer leur aide humanitaire aux pays homophobes, (voir Yagg ou Tetu), la France, elle, continue à aider des pays comme l'Egypte, le Maroc ou la Cote d'Ivoire. Le Maroc refoule les homosexuels (source : le Point). Où est Najat Belkacem, elle qui a officiellement la nationalité marocaine et qui est fière de sa double nationalité ? (source : Jeune Afrique).

double discours permanent, normal
Human Rights Watch demande l'abrogation de l'article 319.3 du Code pénal sénégalais qui criminalise les relations sexuelles librement consenties entre adultes et encourage tant la police que les citoyens ordinaires à commettre des abus envers les homosexuels au Sénégal. Où est François Hollande, lui qui, bien que chef d'Etat d'un pays en faillite (source ) se permet d'annuler 3.76 milliards d'euros de dette du Sénégal (source : Economie Jeune Afrique du 25 juillet 2012).

En Egypte, «prononcer le mot homosexuel reste impossible», d'après Tétu. Pourquoi Laurent Fabius va t-il distribuer dans ce pays de quoi y bâtir des métros, alors que la ligne 13 du métro Parisien a elle aussi besoin d'investissements ? (lire Le métro du Caire plutôt que la ligne A ou la ligne 13 ?, un post du 24 septembre 2012). 

Il va falloir que les élus socialistes cessent d'hésiter entre la théorie des droits naturels, l'universalité des Droits de l'Homme, la real politik et l'incohérence interne. 

une place de la Bastille Gay Friendly, really ?
Ne parlons même pas du fait que ces mêmes élus socialistes auront bien à expliquer à d'autres de leurs électeurs mobilisés en masse pour Hollande (source Yadibladi), mais néanmoins sceptiques devant les problématiques de "mariage pour tous" (source : LGP Marseille), le fait qu'ils aient fait adopté le mariage gay.

Apparemment, Hollande est d'accord pour aller donner des leçons de Droits de l'Homme à des pays secondaires mais ni à nos partenaires diplomatiques (Maroc, Sénégal) ni à des pays  qui nous fournissent de matières premières (Arabie Saoudite, Russie) d'autant plus utiles que nous refusons de savoir si nous avons du gaz de schiste chez nous ici en France.

Le changement, ça n'est pas maintenant !

Message aux Jeunes Pop' et aux UMP décus


Jeunes et moins jeunes UMP, vous avez des idées et vous n'en pouvez plus, non seulement du socialisme de droite, mais en plus du spectacle déplorable donné par les deux prétendants à la présidence de votre parti ?

Alors rejoignez les libéraux, pour gagner en 2014 les municipales et les Européennes sur un programme pro libertés !

Pour vous accueillir il y a 

Tout est possible avec les libéraux :

  • tracter
  • coller
  • écrire des articles pour Contrepoints, le webzine libertarien
  • rédiger des argumentaires anti socialistes
  • rédiger des programmes dans le cadre des groupes de travail du Parti Libéral Démocrate
  • former la prochaine génération avec Alternative Libérale
  • se présenter à des élections
  • faire du fundraising 
Sachez que, pour les parisiens, quoi qu'il advienne de l'UMP, la victoire contre Bertrand Delanoé et Anne Hidalgo, vous le savez, ne se fera qu'au centre et uniquement si l'UDI et ses alliés adoptent un programme libéral sur le plan économique et sociétal. 

Nous les libéraux accueillerons toutes les énergies avec joie car le combat sera rude et passionnant !

Besoin d'informations ? leliberal@hotmail.fr

A bientôt !

samedi 17 novembre 2012

vendredi 16 novembre 2012

Friendly furchtbaren Couac !

7 novembre 2012

"La lettre adressée par François Hollande n'a pas manqué de faire réagir. Non pas tant par son contenu que par la formule de politesse, écrite de la main du président français, qui la conclut. François Hollande a effectivement employé un simple "Friendly" dans sa lettre, visible sur la page Facebook officielle de l’Élysée."



15 novembre 2012

"Par erreur, Jean-Marc Ayrault évoque l'"effroyable dialogue" franco-allemand. Lors d'un colloque à Berlin, le Premier ministre français, par ailleurs professeur d'allemand, a dit le contraire de ce qu'il voulait dire. Le premier ministre français a fait un lapsus au moment où il évoquait les relations franco-allemandes.. Au lieu de prononcer les mots "fruchtbaren Austausch" qui signifient "dialogue fructueux", il a parlé de " furchtbaren Austausch", soit "effroyable dialogue", rapporte Europe 1. Venant d'un ancien professeur d'allemand, cette erreur ne pouvait passer inaperçue. Elle n'a sans doute pas échappé aux entrepreneurs réunis dans une salle berlinoise par le quotidien Süddeutsche Zeitung".

source : BFM TV


Grave ? Non. Ces deux petites erreurs, qui ne font juste que détériorer l'image des français à l'étranger, confirment quand même une chose : la compétitivité du pays, c'est nous tous qui la feront, et non pas quelques technocrates franco-français. 

Un exemple : le rapport Gallois. Son vrai titre, c'est le rapport sur la compétitivité de l'industrie française. Certes, comme le rapporte Pierre de Lauzun chez Contrepoints, il constitue un électrochoc salutaire. Mais, avez-vous remarqué que 7 travailleurs sur 10 de ce pays ne travaillent pas dans l'industrie ? Le gros de notre économie (marchande), ce sont les services. Et la France a quand même encore un peu d'avance dans une industrie particulière : le tourisme. On ne délocalisera pas tout de suite la Tour Eiffel, Disneyland, le Chateau de Versailles et la Cote d'Azur.

Alors que nous avons les sites touristiques parmi les plus attractifs au monde, la dépense par touriste étranger chez nous est pourtant inférieure à son potentiel. Pourquoi ? Parce que par rapport à l'Espagne ou aux Etats Unis, nous ne sommes pas compétitifs. Il serait pourtant simple de faire de la France une vraie terre d'accueil pour les touristes, pour qu'ils aient plaisir à dépenser chez nous. Et gagner en compétitivité dans ce domaine ne dépend pas de la réglementation sur les heures de travail ou du montant des charges sociales.

Nous pouvons tous apprendre à sourire ou à parler quelques mots (corrects) d'anglais. cela dépend de nous, et non pas du gouvernement. D'ailleurs, pour mieux accueillir les touristes, les initiatives sont la : la nouvelle signalétique des taxis parisiens ou les nouvelles boutiques d'Orly et de Roissy en sont deux exemples. Mais si les élites socialistes , pourtant instruites, ne font pas l'effort de suivre le mouvement, l'image d'une France pourtant ouverte sur le monde ne s'améliorera pas.